J'aime :

- les températures printanières l'après-midi dans mon bureau plein sud

- le chocolat. Beaucoup trop de chocolat. Blanc, au lait, aux noisettes, noir, à la menthe, à cuire, tous les chocolats.

- voir bébé Koala commencer à comprendre qu'il peut ramper. Pour l'instant on est au stade du balbutiement, il tourne sur lui-même sur 360 degrés et rampe en arrière sur quelques centimètres. J'ai trop hâte de le voir ramper dans toute la maison !

- les conversations avec mon grand qui est encore un peu un bébé. Entre phrases de grand et régression, il est en plein dilemne ! j'aime ses "quand je dis non, c'est non !" ou "mais oui maman t'inquiète pas !" ou encore "arrête de répéter les choses que je dis !", ou "mais tu m'as pas dit fais de beaux rêves...".

- mon Tigre qui est un papa poule beaucoup trop inquiet qui sursaute la nuit au moindre gémissement et sort à chaque fois un "putain !"... mais aussi qui est un papa très impliqué qui joue, qui câline, qui soigne, qui prend des RV chez le médecin. Et c'est aussi un amant infatigable toujours en admiration devant mon corps et là, je sais que j'ai de la chance...

- les idées que je me fais de l'arrivée du printemps. Mes images idylliques de jardinage avec Potam, de bébé sur un tapis de parc sur la terrasse, de jeux sur la plage sans manteau ni écharpes...

- quand Potam s'extasie devant une minuscule marguerite

- les petits bourgeons tout verts un peu partout qui augurent de bien jolies choses dans les semaines à venir

- le chocolat (je l'ai déjà dit ?)

- au boulot quand j'ai mille trucs compliqués à faire et que je me sens super efficace et super compétente et que j'arrive à tout régler toute seule

- voir LeTigre partir bosser en uniforme... je kiffe... je lui sauterais bien dessus je sais pas ce que j'ai avec les uniformes...

- voir Potam dire au-revoir à son papa qui part pour sa nuit de boulot avec son collègue, et crier "bonjour le collègue !"

- entendre Potam dire au kiné "bonjour, ça va vous ?"

 

J'aime pas :

- les nuits pourries. Mais alors, vraiment, vraiment pas. Suis trop vieille pour ça maintenant, faut que je dorme. Tu entends bébé Koala ??? FAUT QUE JE DORMEUH ! (c'est pas de sa faute c'est la bronchiolite)

- sortir de mon lit tout chaud à 5 du mat' et me rendre compte que le chauffage ne s'est pas encore remis en route et qu'il fait vraiment très froid dans la maison... (comment ça, c'est la même idée qu'au-dessus ?)

- mes mains desséchées à force de les laver mille fois par jour et les crevasses qui brûlent (merci la bronchiolite et autres microbes)

- rentrer du boulot à 18h45 et ne même pas avoir le temps d'aller aux toilettes avant d'avoir deux mini-boulets accrochés à moi.

- passer à l'heure d'été

- quand ma BM me dit "ne mets pas bébé par terre enfin ! c'est sale ! donne-le moi !"

- quand LeTigre est d'accord avec sa mère (c'est-à-dire à peu près tout le temps)

- tous les soins hyper désagréables qu'on doit faire à bébé Koala qui en a vraiment sa claque des pipettes, mouche-bébé, inhalateurs, séances de kiné respi et tout le reste...

- avoir à nouveau mal au ventre au boulot à cause du stress

- certains regards de certains collègues homme (un surtout) qui croit que je ne remarque pas qu'il regarde mon cul dès que j'ai le dos tourné. Si seulement il était beau encore !

- perdre à l'euromillions

- être tellement fatiguée que je ne fais plus rien de mes soirées. Plus de blog, plus de télé, plus de surfing sur le net devant la cheminée, plus de lecture, plus de repas en tête à tête avec LeTigre (on avale un petit bout sur un coin de table avant d'aller vite se coucher)

- être tellement fatiguée que je grignote à longueur de journée (sauf quand je suis au boulot mais là du coup je suis en manque !

- l'heure qui tourne bien trop vite entre le moment où les nains sont couchés et le moment où l'un d'eux se réveille