Bébé Koala est malade.

Il a cinq mois et demi et a déjà eu trois bronchites et une petite bronchiolite. Cumulé, il a passé plus de deux mois malade, à tousser et à faire des séances de kiné respiratoire, qui le soulagent sur le moment mais qui ne le soignent pas.

En ce moment encore, il lutte contre sa toux, respire en sifflant, se réveille la nuit en toussant et très tôt le matin (beaucoup trop tôt) (5h40 ce matin, est-ce humain ???) (c'est peut-être pour ça que même s'il n'est que 15h30, j'ai l'impression qu'il est 22h), alors que le petit rhume à l'origine de cette vilaine toux a commencé il y a deux semaines (merci Potam et les miasmes scolaires), alors qu'il sortait tout juste d'une précédente bronchite.

On en a un peu pris notre parti.

On prend des RV. RV chez le médecin de famille, RV chez le pédiatre, RV chez le kiné.

Chaque jour bébé Koala a sa dose de lavages de nez au serum phy, de mouche-bébé et sa séance de kiné (qui le fait hurler à la mort bien sûr, pas marrant de se faire forcer à tousser et évacuer), et depuis quelques jours des séances bi-quotidiennes d'inhalation de corticoïdes.

Alors, j'ai été voir la pédiatre spécialisée en pneumologie pédiatrique, qui est à 50 km de chez nous mais qui nous a fait une si bonne impression... J'avais envie qu'on aille un peu plus loin que la répétition de séances de kiné qui ne le guérissent pas, prescrits par mon médecin de famille (qui a la bonne idée de ne pas prescrire d'antibio à tour de bras, c'est déjà ça).

Bilan : 15 jours d'inhalation de corticoïdes et un bilan allergologique par prise de sang (au passage, à jeun les prises de sang bien sûr, avec un bébé qui se réveille avant 6h du mat c'est super pratique... pas encore imaginé de solution... Pour l'instant j'attends un peu avec l'espoir que les réveils soient plus tardifs dans les jours à venir...).

La pédiatre a appelé sa toux "spastique", sais pas trop ce que ça veut dire mais pour elle cela ressemble à la toux de la bronchiolite avec asthme. Cooooool....

Donc nous sommes dans l'expectative (j'aurais pu écrire "dans l'attente" mais expectative c'est vachement plus beau quand même), avec le spectre allergique au-dessus de nos (sa) tête(s). Et vu qu'il commence tout juste la diversification, s'il est allergique ce sera au lait, puisque jusqu'il y a peu il ne mangeait que ça. A moins qu'il soit allergique à une composante de son lait...

Bref, on attend (on expecte donc), en espérant que, quelle que soit la cause, ce petit bonhomme soit bientôt guéri, soulagé, qu'il nous fasse à nouveau de bonnes nuits, de bonnes siestes en journée et qu'il retrouve un peu sa joie de vivre.

Il a quand même le sourire mais on sent que la lutte contre les virus (ou allergènes) lui prennent toute son énergie. Il fatigue vite, squatte les bras (on ne les lui refuse pas bien sûr, je le câline tant que je peux), est facilement grognon ou en colère.

Ajoutez à ça les débuts à la crèche, les poussées dentaires, ma reprise prochaine du travail, beaucoup de choses à gérer pour ce petit bout de petit garçon...

Je serais pas étonnée que ce soit allergique, vu mes antécédents... mais il n'y a aucune certitude, il se peut aussi que ce soit simplement une inflammation chronique dûe aux virus que ramène Potam de l'école, et qui tournent dans la famille. Auquel cas, on attendra patiemment le retour du printemps...