Depuis la naissance de son petit frère, Potam est insupportable.

Avec bébé Koala, il est adorable : gentil, doux, un peu brutal mais sans mauvaise intention, il lui fait des bisous, le cherche dès qu'il se réveille "il est où mon petit frère ?", pose des questions sur ce qu'il mange, pourquoi il pleure, est-ce qu'il a fait caca...

Il n'a pas de geste méchant envers le bébé, au contraire, il est plein de douceur.

Mais avec nous, c'est autre chose.

Depuis un mois, il y a du monde à la maison : sa grande cousine au début, qui lui a appris à répondre, à être insolent, à dire des gros mots, à faire n'importe quoi, et puis sa mamie depuis trois semaines, qui nous aide beaucoup, qui est beaucoup là pour lui, qui joue avec lui, mais du coup qui lui passe aussi plus de choses, qui se fiche des horaires, et qui donne à la maison un petit air de vacances et de "pas comme d'habitude". Et c'est vrai que même en fin de grossesse, il était un peu difficile à gérer.

Mais là, depuis la naissance, c'est terrible. Je dis ça et en même temps il sait aussi être super adorable 5 minutes après avoir été insupportable.

Il enchaine les bêtises, il nous teste, il répond, il crache et bave partout, il ricane quand on le gronde, il renverse les aliments par terre, il mange n'importe comment et ça le fait rire, il tape, donne des coups de pieds en scrutant notre réaction, balance ses jouets à travers la pièce dès qu'il est contrarié, hurle, bref il se comporte en petit démon et en tyran, et je ne le supporte plus.

Du coup, on passe notre journée à le gronder. C'est épuisant, mais surtout c'est frustrant car même quand on lui donne du temps, quand on veut jouer avec lui et qu'on est là, dispo rien que pour lui, ça dégénère. Il éparpille tout, jette le jeu, monte sur la table, donne un coup de boule... Il faut être sacrément motivé pour s'occuper de lui...

Le truc qui me rend le plus triste c'est que je me rends bien compte qu'il cherche sa place, qu'il n'est pas très bien, mais on ne peut pas lui parler, il n'est absolument pas réceptif, parfois il ne répond même pas quand je lui parle et ne me regarde même pas. Si j'essaie de lui parler il hurle autre chose ou se barre, il ne veut rien entendre. Pourtant avec moi il est encore assez tendre, il me demande, veut me faire un câlin, veut que je l'accompagne en balade. Mais ça finit toujours mal...

Dimanche, mes parents partent.

On va se retrouver tous les quatre, et commencer un nouveau quotidien, avec l'école, le petit frère, de nouveaux horaires.

Je compte bien là-dessus pour le rassurer un peu, recadrer ses horaires, lui montrer que la vraie vie continue, que les vacances sont finies mais qu'on est quand même tous les quatre, et que son quotidien va pouvoir reprendre malgré la présence de bébé Koala. Avec des parents dispo pour lui, qui l'emmènent à l'école et à la gym le samedi.

Ca lui passera, petit à petit. En attendant, entre les nuits où je compte sur les doigts d'une main mes heures de sommeil, le bébé qui demande beaucoup de temps et d'énergie, et le Potam qu'il faut recadrer toute la journée, c'est épuisant. LeTigre et moi, on s'est dit qu'on ne devait rien lâcher. Lui montrer que les limites sont toujours là, toujours les mêmes, petit frère ou pas. Qu'il ne peut pas faire n'importe quoi. Tant pis si on passe notre journée à gronder...

Et même si mamie nous aide beaucoup, finalement ce sera profitable à tout le monde de se retrouver tous les quatre, d'inventer un nouveau quotidien, juste nous.