Voilà, on est passé en-dessous des dix jours avant la DPA.

Et je N'EN PEUX PLUS !

Qu'elle idée de partager le même corps pendant si longtemps... Franchement... Quand je vois les autres qui font tous les mouvements du quotidien si naturellement et moi qui galère pour le moindre geste, qui suis essouflée au moindre petit effort, qui dois me reposer après ma douche... Je suis tellement jalouse ! J'ai tellement hâte de retrouver mon corps pour moi toute seule !

Hâte aussi de rencontrer ce petit garçon, de le découvrir, même si sa chambre n'est toujours pas prête ! On a fait la peinture mais toujours pas mis les plinthes, et je n'ai toujours pas peint la commode et la table à langer. Mais ça n'a pas d'importance, je ferai ça quand il sera là il n'y a pas d'urgence, il dormira avec nous au début dans son petit berceau.

Cette nuit, j'ai failli partir à la mat. Je pensais vraiment que c'était parti.

A partir de 21h30, j'ai commencé à avoir des contractions peu douloureuses mais régulières, toutes les 20-25 minutes, pendant deux heures, puis toutes les 20 minutes, puis toutes les 15 minutes et elles ont commencé à être douloureuses. J'ai souvent eu des contractions douloureuses, mais elles n'ont jamais été régulières. Pendant un long moment elles sont restées à 8-10 minutes et devenaient de plus en plus intenses. Je regardais l'heure et me disais "au bout de deux heures de contractions toutes les dix minutes, je réveille LeTigre !". Et puis, je me suis réveillée vers 3h30 par une énorme contraction bien douloureuse qui m'a pliée en deux et m'a propulsée direct aux toilettes où je me suis vidée. J'avais trop mal. J'étais sûre que j'accoucherai quelques heures après. Mais les contractions se sont à nouveau espacées, j'en ai eu encore une ou deux aussi fortes et puis plus rien.

Aujourd'hui, rien. Quelques petites contractions mais pas plus que d'habitude.

La nuit dernière j'avais déjà eu plusieurs grosses contractions très douloureuses mais espacées et pas du tout régulières, mais qui m'avaient bien empêchées de dormir...

Et puis une chaleur... Pourtant il ne fait pas très chaud dehors, je ne comprends pas, toute la nuit je suis en sueur, j'ai l'impression d'étouffer, je me réveille trempée toutes les demi-heures, les gouttes qui coulent le long de mon front, dans mon cou... C'est horrible !

Sans compter une grosse crève qui m'êmpêche de respirer ! C'est la fête !

Avec LeTigre on s'était dit que si les contractions reprenaient aujourd'hui, on irait à la mat voir où ça en est.

Je suis frustrée, je n'ai pas de RV avant le dernier prévu le 14 août, je ne sais pas du tout où j'en suis, ni si les contractions que je ressens sont efficaces, ni si le bébé les vit bien. Pour l'instant il bouge comme d'habitude alors je pense qu'il n'en souffre pas. Mais j'espère que je ne douille pas pour rien, et que chaque série joue quand même sur l'ouverture du col...

Du coup je me dis aussi que quand ça se déclenchera pour de bon, ça peut aller vite... Si le travail se fait progressivement sur quelques jours, il est possible que le col s'ouvre ensuite super vite pour les derniers centimètres, j'espère que j'aurai le temps de me rendre à la mat !!!

Donc pas mal de questions finalement, alors que je pensais que ce serait simple... Que je saurai quand c'est le moment... Malgré tout je ne suis pas hyper inquiète non plus, la mat n'est pas loin et ce bébé finira bien par sortir...