faire des listes

Avant, j'étais une fille à listes.

J'en faisais tout le temps, pour tout, pour m'organiser, pour ne rien oublier, pour poser sur une feuille les cent milles choses qui peuplaient mon esprit, pour me rassurer parfois, juste pour faire joli d'autres fois.

J'avais des petits carnets, des cahiers.

Je pouvais en même temps faire des listes de "choses à faire dans ma vie" et des listes de choses à acheter.

 

Et puis, j'ai arrêté. Je ne sais plus trop quand, ni pourquoi, mais je n'en fais plus. Mes carnets ont été relégués au fond d'un tiroir que je n'ouvre plus, et mes listes sont dans ma tête.

Peut-être que j'ai moins de choses en tête, peut-être que je relativise plus et que j'ai moins besoin de coucher les listes sur le papier, peut-être que je suis plus apaisée, plus organisée dans mon cerveau.

Je ne sais pas.

Mais aujourd'hui, j'ai envie de refaire des listes, parce que la préparation de l'arrivée du bébé me donne envie de faire bien les choses et de m'organiser un peu. Et puis parce que je vois le temps passer et rien avancer, et que je me dis qu'il faut que je mette les tâches à faire par écrit sous mes yeux, avec même une date limite, pour mieux me rendre compte. Pour avancer et barrer ce qui est fait, ce qui est acheté. Pour ne rien oublier aussi, parce que je me rends compte que, si je pense facilement aux fringues et à la chambre, j'avais complètement occulté certains achats indispensables comme les couches premier âge, le lait en cas d'échec de l'allaitement, des bib premier âge, ou tout simplement des petites choses pour le séjour à la maternité.

Je me rends compte aussi, que si certaines choses m'angoissent à propos de cette nouvelle naissance (vais-je y arriver, quand vais-je pouvoir dormir, comment Potam va réagir, etc...), les choses matérielles m'angoissent tellement peu que je les oublie. Et qu'il y a quand même certaines choses à avoir, pour que tout se passe au mieux (même si évidemment, nous n'habitons pas au fin fond de la brousse et qu'un détour par une grande surface en rentrant de la maternité est toujours possible !).

Alors voilà, je vais refaire des listes pour la préparation de la naissance. Ca me donnera l'impression d'occuper mon temps intelligemment au lieu de voir filer les jours.

La liste de "choses à faire" comme repeindre la chambre, récupérer le berceau que ma collègue m'a promis, etc...

La liste de la valise maternité (à prévoir : un sac pour le jour de l'accouchement et une valise pour le séjour)

La liste du sac pour les affaires du bébé

La liste pour un sac ou une valise avec des affaires pour le Potam pour 24/48h au cas où on doive le confier en urgence, on aura autre chose à penser que préparer ses fringues, ses livres et ses jouets !

La liste de choses à acheter pour le bébé, pour Potam (je vais lui prévoir un petit cadeau), et pour le séjour à la maternité.

Et puis je me suis fixé d'avoir fait les valises maternité, bébé et Potam pour le 18 juillet, soit un mois avant la date théorique de la naissance. Je veux que ce soit prêt en avance au cas où, je me suis faite surprendre pour Potam et me suis retrouvée à la mater en culotte pleine de sang sans affaires de rechange, sans même un pantalon ou une culotte de rechange, sans soutif d'allaitement, que LeTigre m'a ramenés le lendemain mais ça m'a gonflé de ne pas avoir mes affaires dès le début.

Tiens, ça me fait bien plaisir de refaire des listes...