- Suis enrhubée ! Déjà que je dormais mal et trop peu, là j'ai le nez complètement bouché, impossible de dormir, c'est con comme un simple rhume peut vous mettre à plat... Heureusement suis en WE jusqu'à mercredi...

- Profite du soleil qui entre dans ma maison avant un WE maussade. Chaque année à Pâques il pleut.

- Me suis faite épiler la fouf et me sens enfin nickel, ça fait du bien au moral (j'avais honte de mes jambes et de mes poils de 2 cm chez l'esthéticienne, mais m'en fous, un coup d'épilateur et il n'y paraîtra plus) (de toutes façons j'ai le teint terne, les cheveux raplapla et des cernes jusqu'au milieu du visage alors c'est pas grave si j'ai des poils aux jambes) (cherchez pas le rapport, y en a pas, sauf qu'être super moche et avoir les jambes épilées sous un pantalon, ça sert à rien) (la fouf ça sert, vu ma libido débridée du deuxième trimestre...) (même si avec le rhume j'ai plus envie de mourir que de niquer) (mais c'est provisoire).

- Assume enfin mon gros bidon car je sens un gros bébé dedans ! Jusque là me trouvais seulement énorme (déjà + 8kg, c'est la cata) (mais au final je suis moins lourde qu'au même stade pour Potam. Alors bon.), maintenant que le bébé bouge bien fort, envoie des coups de pieds, fait des galipettes et déforme mon ventre de petites bosses, je réalise enfin que c'est normal d'avoir un gros bidon. Il était temps...

- Entame le 6è mois. Et ben finalement, c'est vrai, il passe vite ce deuxième trimestre, déjà plus que 4 semaines et j'entame le troisième et dernier trimestre.

- A part la fatigue due au manque de sommeil, me sens bien. Pas gênée par mon ventre, aucune douleur, aucune gêne, pas de contractions, je peux rester debout, marcher, porter Potam et plein d'autres choses en même temps, faire les courses et courir après Potam, aller à pieds le chercher à la crèche, sans aucun désagrément ni petit bobo. Reste à arriver à dormir et je me sentirais en pleine forme...

- Suis amoureuse comme jamais de mon Tigre. Aujourd'hui je lui ai dit "si j'étais pas déjà amoureuse de toi, je tomberais amoureuse tous les jours".

- LeTigre a maintenant bien intégré cette deuxième grossesse, il n'appréhende plus trop, ne stresse plus trop, et surtout commence à communiquer avec bébé à travers mon ventre. Ce sont de bien jolis moments, le matin au réveil, quand bébé bouge et que LeTigre lui dit bonjour en mettant sa main sur mon ventre...

- J'en viendrais presque à apprécier être enceinte... Oui oui, y a que les imbéciles qui changent pas d'avis...

- Déménageons dans trois semaines ! J'ai hâte, tellement hâte...

- Ai reçu la confirmation écrite que Potam est inscrit et accepté à l'école à partir du 1er septembre. On y va courant mai pour discuter avec la directrice et découvrir les lieux. Potam va être fou de joie, depuis le temps qu'il me dit qu'il veut aller à l'école...

- Vais commencer à parler en années scolaires, en vacances scolaires, en rentrée, en rythmes scolaires. Vais devoir prendre mon 80% le mercredi comme tout le monde. Ca me fait tout bizarre.

- Vais bientôt aller inscrire le deuz à la crèche, certainement pour janvier voire février. J'ai décidé de prendre tous mes congés accumulés sur mon compte épargne temps après le congé mat', + un mois ou deux de congé parental pour être avec le bébé jusqu'à ses cinq ou six mois, ce qui me permettra en même temps d'être un peu plus dispo pour les premiers mois d'école de Potam (même si je ne suis pas sûre que ça le change beaucoup de la crèche en fait).

- Ai acheté une veilleuse-indicateur de réveil pour Potam. En clair un petit réveil où on règle l'heure minimale de lever de l'enfant. Avant cette heure, la veilleuse éclaire l'image où un petit écureuil dort dans son lit. Après, c'est le petit écureuil éveillé qui s'allume. L'enfant sait alors qu'il peut se lever. On va tester, en espérant qu'il se lève un peu plus tard (6h30 en ce moment, sauf les deux dernières nuits, 7h).

- Ose à peine l'écrire : depuis deux semaines, Potam ne hurle plus systématiquement pour se coucher. On lutte toujours un peu, mais ça se passe beaucoup mieux. Maintenant il a peur et ne veut pas me quitter, alors je rassure, je câline, et surtout je laisse sa porte entr'ouverte avec la lumière du couloir allumée. Je lui dis aussi "si tu ne fais pas de bruit, tu pourras nous entendre dans la cuisine". Ca marche, du coup il se tait pour écouter et s'endort avec nos voix lointaines en bruit de fond. Comment fera-t-on dans la nouvelle maison beaucoup plus grande ??? (problème de riche ;-))

- Dois racheter un berceau pour le bébé. Hésite avec un hamac à suspendre, c'est un peu cher mais j'en ai vu des super, les bébés doivent être tellement bien là-dedans !