Depuis que nous avons trouvé notre future maison, je ne pense plus qu'à ça.

Je compte les jours semaines mois avant de pouvoir emménager, et ça me semble looooooooooooin !

Dans notre 65m² où s'entassent toutes les affaires et tous les meubles que nous avions dans notre ancienne maison, il n'y a pas un centimètre carré de disponible, on ne peut pas tourner autour des tables, il y a des cartons encore fermés, entassés dans chaque recoin, le garage dégueule de gros cartons et de matériel divers, et concrètement, c'est compliqué pour faire le ménage.

En plus la déco est vieille et en mauvais état, les carelages sont moches avec des tâches incrustées, alors du coup, ça ne me donne pas du tout envie de nettoyer.

Depuis qu'on est ici, mais encore plus depuis qu'on a trouvé notre nouvelle maison, je suis totalement démotivée par les tâches ménagères.

C'est vrai, la fatigue liée à la grossesse n'arrange rien. Car si je suis un peu plus en forme que les dernières semaines, mon énergie est vide dépensée dans la vie quotidienne et les obligations (boulot, Potam, vaisselle, linge, courses, repas, etc...).

Du coup, je ne fais plus que le minimum.

Mais le minimum vraiment vital parce que la maison est dans un état innommable. D'ailleurs j'ai tellement honte que je n'invite personne...

LeTigre est un peu comme moi : lui qui était maniaque dans l'ancienne maison, accepte aujourd'hui de ne passer l'aspirateur qu'une fois de temps en temps.

Du coup, y a des moutons partout, des miettes, au mieux je passe un coup de balai dans la cuisine (cuisine qui est dégueulasse !), des jouets et des livres partout, du linge par piles instables dans les chambres qui attend d'être soit repassé soit plié soit porté en l'état, je récure la salle de bain quand vraiment j'ai un regain d'énergie et que ça m'est insupportable de me laver les dents dans un lavabo noir de crasse...

Bref, j'ai honte de l'état de ma maison mais... J'assume. Je n'ai pas envie, je n'ai pas l'énergie, et préfère me reposer quand je peux que d'avoir une maison propre et rangée. LeTigre est d'accord avec ça, et j'en suis contente car ce n'était pas gagné !!!

Il m'a dit un jour : "non mais moi je peux pas tout faire quand même !" je lui ai répondu : "je ne t'ai jamais demandé de tout faire, je te demande juste d'avoir une tolérance un peu plus grande à la crasse pendant quelques mois..." et il a dit ok...!

Du coup ce matin je traîne en pyjama sur mon canapé avec Potam qui tourne autour de moi, alors qu'il faudrait faire du ménage, du repassage, ranger, etc...

M'en fous...

Je suis fatiguée, je dors mal, et en fin de journée je suis lessivée même quand je n'ai pas fait grand chose alors voilà. Je me pose et j'emmerde ma conscience...

Je crois aussi que quelque part en moi, je sens que j'en fais déjà beaucoup avec le Potam (je le porte, lui cours après, l'emmène à la piscine, me traîne à quatre pattes pour jouer, etc...) et que pour le petit bout de bébé qui grandit en moi c'est limite. Alors, pas de ménage en plus. Je m'écoute...

Bon j'avoue que parfois, quand mon regard se pose sur les piles de linge ou les moutons dans les coins, ça a tendance à me déprimer un peu... Alors, j'essaie d'oublier...