En ce moment nous sommes en vacances.

Depuis un petit moment je sens que Potam est presque prêt à être propre : dès que je le mets sur le pot, il fait pipi dedans. Et puis une ou deux fois, c'est lui qui m'a dit "pipi" avant, il a su se retenir jusqu'à être sur le pot et il a fait dedans.

Ce n'était donc plus qu'une question de disponibilité de ma part, de courage aussi, car si beaucoup de mamans ont hâte d'être débarrassées des couches, moi pour tout dire je trouve ça bien pratique... (pas besoin de courir chercher un chiotte au milieu des courses à Auchan, ni de s'arrêter pour se mettre cul nu au bord d'un chemin en balade...).

Mais bon, hâte aussi d'habiller mon petit garçon comme un vrai petit garçon et plus comme un bébé, hâte de ne plus avoir à l'allonger sur une table à langer où seule la moitié de son corps tient, hâte de lui acheter des petits boxers et des slips (d'ailleurs il est trop craquant son ptit cul dans son boxer, courant dans la maison "rogade papa ! mon zlip !!!!").

Et puis depuis un moment, Potam adore aller sur le pot. Il ne se déshabille pas encore tout seul (il n'en a jamais manifesté la moindre envie, et quand je lui propose il me répond "non c'est maman !"...), mais quand je le mets cul nu il s'asseoit et fait son pipi, quitte à faire trois gouttes. Et puis trop content il veut refaire. Il pousse. Je lui dis qu'il ne faut pas pousser, que si le pipi n'est pas prêt à venir ça ne sert à rien !

Hier et avant-hier on était en vadrouille toute la journée, ce n'était pas le bon moment pour tenter. Je préfère être à la maison pour essuyer et laver les petits accidents éventuels.

Ce matin juste après le ptit dej, on a enlevé la couche. Boxer, jogging, tee-shirt manches longues, bye bye le body et la couche.

Je lui ai proposé le pot trois fois dans la matinée, il a fait trois fois dedans. Aucun accident. Par contre il ne m'a pas demandé de lui-même, mais ça viendra quand il prendra l'habitude que tous les pipis se font dans le pot. En tout cas je sais qu'il peut se retenir, car avant le repas je lui ai demandé s'il voulait faire pipi, il m'a dit "non", j'ai insisté en disant qu'avant de manger on faisait pipi et on se lavait les mains, il y est allé et il avait effectivement une grosse envie !!!

Pour le caca j'appréhendais un peu car jusque là il n'avait jamais fait dans le pot, et il faisait toujours à un moment où il était tout seul, limite caché derrière un meuble. J'ai vu qu'il avait envie, je l'ai vite emmené dans les toilettes, mais là, blocage. Limite en pleurnichant "non pas dans le pot", "non caca c'est beurk". J'ai dû lui parler longuement, doucement, lui disant que ce n'était pas sale, que c'était normal, que c'était seulement son corps qui rejetait ce dont il n'avait pas besoin et que tout le monde faisait caca ("maman fait caca, papa fait caca, mamie fait caca"). Je lui ai même proposé une couche pour faire son caca dedans. Pas moyen. Il restait là avec le caca qui était prêt à sortir, à pleurnicher et à rien vouloir faire.

Finalement, je lui ai proposé de le laisser seul. Je lui ai dit "tu t'asseois sur le pot, tu prends un livre, tu laisses le caca sortir quand il veut et quand tu as fini tu m'appelles". Content du deal, il a accepté de s'asseoir. J'ai fermé la porte, je l'ai entendu lire ses livres à haute voix, et au bout d'un moment on a tenté un "ça y est Potam ?" il a répondu "non ! encore un tit peu !". On l'a laissé encore quelques minutes et puis on est allés voir, il avait fait son caca...

J'ai félicité, je lui ai dit "regarde ce beau caca !", on l'a jeté ensemble dans les toilettes et il a tiré la chasse en disant au-revoir à son caca, tout fier de lui. Je crois qu'on a un peu désacralisé l'histoire, je suis bien contente, j'avais peur qu'il finisse pas se bloquer et se constiper...

Par contre, si l'une d'entre vous a une astuce pour le nettoyage du cul nu après, je prends... Impossible de le faire se pencher ou se baisser... le torchage, je maîtrise pas encore ;-)

Je crois que c'est parti, LeTigre est - comme toujours - un peu sceptique mais on ne remettra pas les couches... (sauf pour la sieste et la nuit).

Il nous reste une semaine et demi de vacances pour l'habituer et essuyer quelques accidents éventuels, et puis à son retour à la crèche je leur dirai que c'est bon !

Quel beau progrès !

(et finalement, c'est vrai, c'est pas plus dur l'hiver que l'été !!! au pire y a un pantalon à laver en plus... Faut juste attendre le bon moment et ne pas insister quand ils ne sont pas prêts !)