Etre enceinte, en théorie, c'est :

1011-istock-000008757584xsmall-s-

 

- être épanouie.

- être dans sa bulle en ne pensant qu'à son bébé

- avoir une peau de rêve

- avoir des cheveux forts, doux et soyeux qui ne tombent pas

- s'arrondir harmonieusement

- passer en priorité aux caisses des supermarchés

- flâner un sourire niais sur le visage et une main sur le ventre

- sentir la vie se développer en soi

- avoir de beaux gros seins et un décolleté à tomber

- assumer enfin ses rondeurs parce que là, elles sont légitimes

- ne plus penser qu'à la déco de la future chambre du chérubin

- voir tout le monde être aux petits soins avec vous

- envoyer son chéri chercher des fraises à 2h du matin en plein mois de décembre parce qu'il nous en faut là tout de suite...

 

 

Etre enceinte, en pratique, c'est :

defile-bikini-enceinte-6

 

- traîner comme une grosse loque incapable pendant les trois premiers mois et les deux derniers

- avoir la gerbe pendant trois mois.

- avoir les seins tellement tendus et gonflés que le moindre contact nous fait hurler "méééééé ! t'es diiiiiinge !"

- ne plus pouvoir porter son aîné alors qu'il n'a jamais été autant en demande

- partager son corps pendant 9 longs mois

- ne plus se reconnaître dans la glace

- prendre 10 kilos minimum

- s'habiller comme un sac car on ne rentre plus dans aucune de ses fringues

- avoir un teint de morte-vivante et des cernes bleues sous les yeux à cause des insomnies

- avoir la peau tellement sèche qu'elle démange au moindre contact

- ne plus pouvoir manger japonais

- savoir qu'après avoir grossi pendant neuf mois à l'intérieur, le "truc" va devoir sortir, par n'importe quel moyen, un jour ou l'autre plus ou moins lointain

- savoir qu'on va plus pouvoir s'asseoir pendant une semaine quand le "truc" sera sorti.

- être essoufflée après avoir monté trois marches.

- s'entendre dire "t'en es que là ? Badidon on dirait que tu vas accoucher demain tellement t'es grosse".

- voir des inconnus vous caresser le ventre qui appartient désormais au domaine public

 

Allez, plus que six mois et demi....