Quand on a déménagé, la première motivation pour moi ça a été d'aller vivre au bord de la mer.

On s'était dit qu'en vendant notre maison en région parisienne, on aurait une belle maison au bord de la mer.

Je kiffais.

Je fantasmais ma maison à la déco style "Ostende" en bois blanc et cadres bleus, coussins bleus et photos de la mer, à la grande mezzanine avec vue sur mer sur une grande baie vitrée, à mon grand fauteuil en rotin face à la mer, à ma nouvelle vie d'écrivain et à mon bureau dans ma mezzanine où les vagues et le sable fin seraient mes muses...

Oui, mais voilà, nous sommes rattrapés par les contraintes, et il faut se le dire : cette maison dont je rêve, je ne pourrai jamais me la payer. Et puis y a autre chose : cette maison dont je rêve, ce n'est pas la même que celle dont le Tigre rêve...

Hier, nous avons visité une maison sur la mer.

Une maison qui rentrait dans notre budget, mais limite limite, et avec une petite négociation. Une maison où il n'y avait pas de mezzanine, une maison à la déco totalement défraîchie et en mauvais état, mais avec une jolie baie vitrée dans le séjour, une cheminée, une salle d'eau avec accès à la terrasse pour se rincer en rentrant de la plage, et deux grandes chambres sur les trois avec une magnifique vue sur la plage.

Une vue qui m'a fait rêver. Une vue qui m'a fait dire au Tigre "on achète, on achète ! elle est parfaite cette maison !" sans penser à toutes les contraintes.

Déjà, si on veut remettre en état, il faut refaire tous les murs et tous les sols, toute la cuisine et la salle de bain entièrement. Et on est déjà en limite de budget... C'est juste pas possible...

Sans compter les deux étages pour accéder aux chambres, la terrasse non sécurisée, l'érosion qui grignote la dune et attaque la digue juste devant la maison, les tempêtes en première ligne (j'adooooore !), l'isolement, un peu (c'est dans un village, il y a quelques commerces mais très peu, genre une boulangerie, un bar, une mairie, une église) (oui je sais la mairie et l'église ne sont pas des commerces, mais vous avez compris l'idée).

Donc une maison qui n'est pas pour nous.

Mais quand même, je vais la regretter longtemps, ma maison au bord de la mer. Je sais que je ne l'aurai pas car on était déjà très étonnés d'en voir une comme ça (avec un grand séjour et trois grandes chambres) presque dans notre budget, c'est tellement rare... D'ailleurs il y avait un autre couple qui avait visité juste avant nous, et qui est resté dans la maison pendant notre visite d'un air de dire "elle est à nous la maison !" donc je pense qu'elle ne restera pas longtemps en vente, s'ils n'ont pas déjà signé...

Tant pis, mes rêves resteront des rêves, et puis on se trouvera une belle maison dans nos prix qu'on pourra décorer à notre goût, un peu plus loin de la mer...

Et voilà.... snif...

Ou alors, je gagne à l'euromillions ?

Z'avez d'autres solutions à me proposer ?