Ces derniers jours, j'ai beaucoup cogité, me suis beaucoup documentée, tout ça me remue pas mal et aujourd'hui j'avoue être un peu paumée et ne pas savoir si je dois m'imaginer vraiment dans cette catégorie des "surdoués" tellement ça ne correspond pas à ce que je pense de moi. Pourtant les signes sont tous là, par contre je ne ferai pas de test de QI j'aurai trop peur d'avoir 70...!!!

Bref.

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui je vais aborder des sujets plus légers (en mangeant des bonbons, surtout ceux acidulés et qui piquent, j'adore. C'est le noël de mon boulot pour Potam mais il est bien trop petit pour ça ! je lui laisse les pères noël en chocolat et les mini-mars c'est déjà pas mal non ?)

Plus que deux jours de boulot (demain je ne bosse pas), et je suis en vacances (oui, après deux semaines et demi d'arrêt je bosse quatre jours et je suis en vacances. C'est dégueulasse, je sais. Enfin allez vous faire opérer de la foufoune et on en reparle, hein !).

En vacances de Noël. Nous allons faire 700 bornes pour passer la semaine de Noël avec mes parents, ma soeur et ma nièce.

Une petite semaine pour me ressourcer, voir mon Potam évoluer avec la famille maintenant qu'il parle et qu'il participe. Une veillée de Noël toute simple, juste mes parents, ma soeur, ma nièce, Potam, LeTigre et moi. Un bon repas concocté par mon père qui, malgré ses nombreux défauts (oh ça va ! on a le droit de dire que son père a des défauts non ?), a une super qualité : il cuisine hyper bien ! Il a déjà préparé des plats pour la semaine qu'il a congelés, inutile de vous préciser qu'on va pas manquer... Un film "familial" qu'on pourra regarder tous ensemble ou des jeux de société, une ambiance chaleureuse avec chants de Noël, biscuits de Noël, fruits déguisés et truffes que l'on fera tous ensemble la veille.

Le 25 au matin, voir les regards émerveillés des deux petits (ma nièce croit toujours au père noël, et si ce n'était pas le cas elle aurait quand même un regard émerveillé en découvrant les cadeaux sous le sapin) qui ouvrent leurs cadeaux. Une matinée en pyjama tous ensemble à ouvrir les cadeaux, puis brunch préparé la veille à base de choses froides mais néanmoins délicieuses...

Un Noël avec un petit bout de vie dans le ventre, même si j'ai du mal à réaliser encore...

Vendredi je fais une écho, je serai à 4SG révolues, on a une chance de voir l'embryon mais il y a aussi une chance qu'il soit trop tôt pour le voir. Tant pis, on va essayer mais je sais que je peux être un peu déçue. Quoiqu'il en soit, à la mesure du sac on verra bien s'il a grossi. Mais je suis sereine, je ne m'en fais pas trop.

C'est bizarre cette sensation partagée, à la fois je n'y crois pas trop et ne réalise pas, et à la fois je suis sereine et confiante et je n'imagine pas du tout que vendredi le gynéco puisse me dire "désolée, il a cessé de grandir". Ce serait un cataclysme, mais je ne veux pas y penser.

Je me sens nauséeuse depuis quelques jours. Pas toute la journée, ce n'est pas très fort, sauf à certains moments où je suis au bord du malaise (une soudaine envie de vomir, des étoiles dans les yeux, une sorte de voile noir qui passe furtivement). Mais ça dure trois minutes et ça passe. Le pire c'est en fin de matinée, de 10h à midi, je me sens épuisée, avec l'estomac retourné, au bord du malaise... Très dur pour bosser.... Et puis en début d'après-midi aussi, la tête qui tourne tellement j'ai besoin de dormir. Donc en fait, au boulot je ne suis efficace que de 8h30 à 10h et de 15h30 à 18h... oups...

J'ai toujours mal aux seins, ils sont sensibles, gonflés et douloureux, je dors maintenant avec un soutif et LeTigre est dégoûté il ne peut même pas les toucher. Va falloir que j'enlève le soutif de temps en temps quand même, sinon le seul avantage qu'il voit dans la grossesse va lui échapper !!! ce serait dommage !!! Ils ont un peu grossi, sont plus ronds, plus pleins, plus fermes. Une vraie poitrine de porno star !!!!

 

1230