30 octobre 2013

Petits mots...

Des progrès fulgurants. Des mots que je ne pensais pas qu'il avait retenus, que je ne savais pas qu'il connaissait. Ces petites phrases rigolotes dans sa bouche quand on les entend pour la première fois. Ces expressions d'adultes dans la bouche d'un tout petit garçon... "A demain, Oui-Oui !" "A peut pas caresser minou, non non non hein ?" (je passe sur l'accent chti sur le"hein", je vais pleurer...) "A pas main doudou... a peut pas caresser !" (c'est moi un jour pour rire qui lui ai dit "mais t'as vu ? Doudou il n'a pas de... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 22:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2013

Caprices et coucher

Le Potam m'épuise. A l'heure où je vous écris, il pleure dans son lit car il ne veut pas dormir. Comme tous les jours (sauf à la crèche, bien sûr. Là-bas, ils le mettent au lit, il s'allonge et s'endort sans problème), il refuse de dormir. Cet enfant lutte contre le sommeil depuis qu'il est né, j'hallucine. J'hallucine et surtout j'en peux plus. Pour ne rien arranger je vais avoir mes règles demain, je suis en plein syndrome prémenstruel donc énergie zéro, moral zéro, envie de dormir et de comater. Sauf que je passe la journée... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 14:50 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
28 octobre 2013

Couette vs Gigoteuse

Ca fait un moment que je souhaitais passer à la couette pour Potam. Un peu ras le bol de le voir dans sa gigoteuse, envie de lui donner un avant-goût de lit "de grand", lui qui veut toujours faire comme nous... Je l'imaginais bien au chaud sous un édredon douillet, j'imaginais aussi (naïvement) qu'il serait content d'aller se coucher, que ça le motiverait, que ça l'aiderait à arrêter de gigoter dans tous les sens le soir... ... Ben non. C'est l'échec. Je lui en ai achetée une il y a quelques semaines, et ai tout de suite essayé,... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 21:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
27 octobre 2013

Le Tigre et moi

Depuis notre grosse crise d'il y a dix jours, comment va notre couple ? Il y a d'abord eu la crise elle-même. Un peu comme une grosse gastro : des moments insupportables qui semblent durer une éternité. De mauvaises nuits, des endormissements les yeux rougis de larmes, des regrets, une ambiance horrible où on lit la haine et le mépris dans les yeux de celui qu'on aime. Deux jours, 48h de grosse crise, comme au plus gros de la maladie quand on ne fait que vomir et qu'on croit qu'on va mourir et que ça ne s'arrêtera jamais. Et puis,... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 octobre 2013

Une heure de sommeil en plus ? + édit

  Cette nuit, on change d'heure. Et comme on peut le lire et l'entendre partout : le passage à l'heure d'hiver, c'est une heure de soleil en moins le soir, mais une heure de sommeil en plus ! (enfin, un seul jour, hein. On se fait pas un peu couillonner dans l'histoire ? Bref). A trois heures donc, il sera deux heures. Autrement dit, à 8h demain matin, il sera 7h. Youpi ! Ca, c'était avant. Quant t'as un Deux Ans, en vrai, le jour du changement d'heure, tu pries le Dieu des Deux Ans et le Dieu du Sommeil (il en faut bien... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 20:20 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
25 octobre 2013

Un pur moment de bonheur...

Un ciel gris. Bien gris. Un peu de vent. Fatigue, lassitude des parents qui ont envie de se mettre sous la couette au lieu de sortir. Mais le petit garçon tourne en rond, il en a marre de jouer avec son garage, a déjà regardé Oui-Oui 34 fois, a besoin de se défouler. Alors, les parents décident de sortir malgré tout, pour lui, et puis ça leur fera du bien de prendre l'air. Direction : la plage. Dix minutes de marche à allure de Deux Ans, le petit garçon tient la main de son papa à gauche, celle de sa maman à droite. Les parents... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 21:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 octobre 2013

Trop de paramètres

Deux mois après notre arrivée dans la région, nous cherchons une maison. Pas encore activement, pour l'instant on regarde juste un peu sur internet pour avoir une idée de ce qu'on peut trouver et de ce qu'on peut s'offrir avec notre budget estimé. Et c'est dur... Naïvement, on pensait qu'en quittant la région parisienne, on aurait l'embarras du choix et qu'on pourrait s'offrir la maison de nos rêves au bord de la mer. Que nenni ! De deux choses l'une. Soit on habite tout près de la mer, dans une petite ville ou un grand village... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 20:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 octobre 2013

Y a un problème

Mes parents sont chez nous. Nous sommes donc cinq, Potam y compris, dans 65 m². Il n'y a pas de heurt, pas de tension, pas d'engueulade, nous passons de bons moments, nous faisons des balades en bord de mer, mes parents regardent même le prix de l'immobilier pour leur retraite. Tout va bien, donc. Oui, mais non. Moi, je me sens mal, et je ne sais pas pourquoi. J'aime l'idée qu'ils soient là, j'aime qu'ils viennent me voir, j'ai envie qu'ils soient bien, on mange bien, on picole un peu, et pourtant, quelque chose en moi n'est pas... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 15:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 octobre 2013

Deux ans...

Il y a deux ans (et quelques jours) je vivais ça.   Aujourd'hui, mon Potam a deux ans, sait dire "versaire cadeau !", souffle ses bougies, va chercher dans la valise de sa mamie le cadeau qu'il a aperçu la veille, crie d'excitation à la vue des ballons, du gâteau, des bougies, des cadeaux. Rit aux éclats lorsqu'on chante "joyeux anniversaire Potam !". Aujourd'hui, on a traversé une grosse crise avec son papa, et réalisé grâce à elle à quel point on tient l'un à l'autre. Une grosse crise dont nous sortons encore plus amoureux,... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 20:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
18 octobre 2013

Toujours là...

Il est toujours là. Je suis toujours entière. La tempête est passée. Elle a fait des dégâts, on a vécu des heures sombres. On a pleuré. Beaucoup, pour moi. Un peu, pour lui, plusieurs fois. J'ai eu des maux de tête terribles à force de pleurer. La tête comme dans un étau, et les larmes toujours là. Qui coulaient dès qu'on était seuls. Des larmes de tristesse, de regret, d'incompréhension au début, puis de soulagement. Je ne me souviens pas avoir autant pleuré depuis l'échec de la première insémination. J'ai tout dit, tout raconté.... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 16:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]