Il y a deux ans (et quelques jours) je vivais ça.

 

Aujourd'hui, mon Potam a deux ans, sait dire "versaire cadeau !", souffle ses bougies, va chercher dans la valise de sa mamie le cadeau qu'il a aperçu la veille, crie d'excitation à la vue des ballons, du gâteau, des bougies, des cadeaux. Rit aux éclats lorsqu'on chante "joyeux anniversaire Potam !".

Aujourd'hui, on a traversé une grosse crise avec son papa, et réalisé grâce à elle à quel point on tient l'un à l'autre. Une grosse crise dont nous sortons encore plus amoureux, plus passionnés, plus sûrs de nous encore, avec des projets plein la tête et un désir à fleur de peau dès qu'on se frôle.

Aujourd'hui, nous faisons des balades sur la plage presque tous les jours, Potam apprend à dire "mer", "sable", "mouette", "mouillé", "bottes" avant de dire "trottoir" ou "voiture".

Aujourd'hui, nous cherchons la maison de nos rêves dans notre nouvelle région (et avons flashé sur une magnifique maison de 220 m² habitables sur 2000 mètres carrés de terrain. Notre seul problème, c'est que c'est un peu grand pour nous... et dans un petit village de 1000 habitants à 10 min en voiture de la mer).

Aujourd'hui, Potam progresse de jour en jour, fait des phrases, comprend tout, ressemble vraiment à un petit gars avec du caractère et des goûts bien à lui. Aujourd'hui, Potam joue avec son garage et ses voitures. Il monte et descend le grand toboggan du terrain de jeu tout seul. Il se lave seul les dents (pour l'efficacité du brossage, on repassera par contre). Il boit seul son chocolat au bol en trempant ses tartines beurrées. Regarde Oui-Oui en restant concentré, assis sur le canapé, pendant un long moment. Dessine et mange de la main gauche aussi bien que de la main droite. Hurle et fait des caprices pour dormir à la sieste comme le soir, mais seulement avec ses parents. Dès que quelqu'un d'autre s'occupe de lui, il s'endort sans un bruit en deux minutes... Il adore la crèche, mais adore aussi nous retrouver quand nous venons le chercher. Confond un peu le nom de ses deux mamies, surtout quand il les voit à quelques jours d'intervalles. A son propre smartphone tactile (mais préfère les nôtres). Sait empiler 7 petits cubes sans les faire tomber. Court avec assurance sur ses deux pieds mais continue aussi à courir à quatre pattes derrière ses voitures. Met du deux ans et chausse du 21. Est le plus beau des enfants.

 

 

2013-10-05 18

2013-10-13 12

P1110321

P1110346

P1110348

photo (2)