29 août 2013

Les boulets à la plage

Tout heureux de leur récente arrivée sur la côte, les boulets profitent de leur première journée complète sans rien de prévu pour tenter l'excursion à la plage. Par chance, dans cette région où on leur a prédit uniquement du mauvais temps, ils n'ont pas encore vu un nuage. Alors, pleins d'enthousiasme et de spontanéité, un mercredi après-midi après la (trop courte) sieste et le goûter de leur progéniture, les boulets ont rapidement rassemblé dans un sac à dos une serviette, une tenue de rechange pour le Nain, une couche de rechange,... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 19:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 août 2013

Notre arrivée sur la côte en vrac

- toujours vivants ! - un petit post vite fait car pas de connexion j'écris de mon téléphone... - déménagement bien passé, pas de casse, déménageurs pro, pile à l'heure et très efficaces. - un petit Potam tout content de découvrir sa nouvelle maison, pas perturbé, curieux de tout et surexcité par les volets roulants et la porte de la cuisine menant au garage... (ce gosse est passionné par les portes de garage, surtout celles qui sont automatiques). - avons un gros souci : faire tenir le contenu de notre maison de 110 mètres carrés... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 22:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 août 2013

J-2 le stress à son maximum

Plus qu'une journée. Une grosse journée, et tout doit être prêt à partir. Je suis dans mon lit, l'ordi sur les genoux, le velux ouvert, en larmes, il fait 29° dans ma chambre sous les toîts et LeTigre regarde tranquillement NCIS, bien installé dans son canapé. Je ne sais pas comment il fait pour ne pas voir que c'est tendu. Pour être à ce point à côté de la réalité. Les mots me manquent pour dire l'étendue de ma solitude, de mon angoisse, de mon incompréhension et des tensions que je suis capable d'instiller dans la maison. Je... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 23:17 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
22 août 2013

Différences

Le déménagement vu par l'Homme : - Déménager ? Trop facile... En deux jours c'est torché ! - Je fais un carton, je bois un petit coup - J'emballe les bouteilles, je mets deux heures à le faire et après je me repose - Les fringues ? Trop facile ! Pourquoi se prendre la tête ? Le dernier jour, on met tout dans un gros carton, pas besoin de trier - L'Homme démonte les meubles - L'Homme va à la déchetterie - L'Homme est fier du travail accompli - L'Homme dort bien la nuit et se réveille reposé, prêt à prendre un bon petit dej -... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 22:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 août 2013

J-4

J-4 avant le déménagement. Les déménageurs arrivent dimanche à 8h avec deux camions de 20 mètre-cube (c'est con je sais pas comment on fait *exposant 3* sur un clavier d'ordi...), et d'ici là, il faut que tout soit prêt. Et c'est loin d'être le cas. J'ai la boule au ventre, mal à la tête, et suis tellement tendue que j'ai du mal à manger. J'ai eu toute la journée un mauvais goût dans la bouche et de légers écoeurements. Il reste tellement à faire... Partout où s'arrête mon regard, il y a du bordel à ranger. On a encore... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 21:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 août 2013

Au-revoir, Mamie

Aujourd'hui, nous sommes allés, Potam, ma maman et moi, voir Mamie à l'autre bout de la région parisienne. Mamie était une dame autonome, digne, délicate et respectueuse. Elle a longtemps été en pleine forme, il y a dix ans elle partait seule en Chine pour un voyage organisé, ensuite elle rencontrait son nouvel amoureux qui lui apportait des fleurs lorsqu'elle était coincée chez elle après une entorse de la cheville. Elle pensait chaque année à chacun de ses petits-enfants, leur envoyait des chèques pour leur anniversaire et avait... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 20:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

19 août 2013

Rêves

En ce moment, je rêve. Je m'évade. Je n'aime pas être comme ça. J'aimerais tellement que ma réalité coïncide avec mes rêves, mais voilà, ce n'est pas le cas et ça me déprime. J'ai des envies de trucs fous, des envies de ressentir, des envies de coups de folie, de nuits d'hôtel, de soirées dansantes, de sexe avec un inconnu (ou presque inconnu), envie que ma vie m'enchante, que ma vie soit pétillante, pleine d'émotions fortes, faite de passions et de déraison, envie de partir vivre seule sans aucune contrainte et accéder à toutes... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 17:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 août 2013

Dernier jour ici

Dernier jour de boulot ici. Ce matin, quand le réveil a sonné, je me suis levée vite, comme d'habitude. Et puis j'ai réalisé. Et je me suis rallongée. Je me suis dit "non non, pas comme d'habitude. Aujourd'hui, c'est le dernier jour que mon réveil sonne à cette heure-là, que je me lève dans cette maison-là pour aller à ce boulot-là". Et depuis, je n'arrête pas de voir des "dernières". Comme pour être sûre de fixer mes souvenirs, de ne pas laisser couler ces heures comme ont coulé les autres avant elles, comme pour me créer des... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 12:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 août 2013

Quand la nuit s'étire

Il est de ces nuits qui n'en finissent pas. Où chaque minute dure des heures, où les yeux sont attirés par la lumière du radio-réveil, où les secondes s'écoulent les unes après les autres, lentes, désagréables, pleines de promesses de fatigue. 21h je suis crevée mais on n'a pas fini de dîner. Petit Chat est couché, j'ai envie de profiter un peu de la soirée, le dîner s'éternise un peu, on discute, ça fait du bien. 21h40 s'agirait pas de rater l'amour est dans le pré quand même ! mes yeux papillonnent, je baille mais on s'est fait... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2013

Connexion

Il y a ces jours où tout coule. Où tout est facile. Où on se réveille reposée, où on retrouve un Potam souriant et en forme qui dit plus de "oui" que de "non", où on arrive à tout faire d'une main, tandis que l'autre tient fermement une petite cuisse, ses fesses reposant sur notre avant-bras, tandis qu'on le couvre de bisous et qu'on voudrait le croquer. Ces jours où il compte avec moi les secondes le séparant du biiiiip du micro-ondes annonçant que le lait est tiède. Ces jours où on garde le sourire, où on ne renverse rien, où ses... [Lire la suite]
Posté par tatafloute à 12:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]