Premier jour de soleil et de chaleur ici, tout le monde glande au boulot c'est l'hallu.

Et moi ?

Moi, j'essaie de me concentrer mais j'ai le cerveau en ébullition.

LeTigre stresse, mais c'est un stress handicapant. Et ça m'agace. Il a une mine de déterré, fatigué à l'avance par les questions, les problèmes, les démarches. Quand j'explique, que je propose, que je donne mon point de vue, il a toujours l'air sceptique. Et lorsque je lui dis "qu'est-ce qu'il y a, t'es pas d'accord ?" il me répond "c'est pas ça, mais c'est compliqué".... ouéééééééé on va pas y arriver. Mais bon je le savais, je savais que ce serait à moi de porter mon petit monde, à moi d'organiser, de planifier, de motiver, de rassurer.

Mais moi ? Qui me rassure, moi, dans l'histoire ?

J'ai pas vraiment peur, en même temps.

Je suis juste à cent à l'heure. Je me pose mille questions par minute et voudrais les résoudre immédiatement. Et ce n'est pas possible.

En fait, c'est compliqué car tout est lié. Chaque démarche est liée à une autre qu'il faudrait avoir faite avant, de sorte que tout s'entremêle et on ne sait plus par où commencer.

Je pensais que le plus pressé, c'était la garde du Potam. Oui, mais après m'être renseignée dans plusieurs structures, on ne peut pas avoir de mode de garde quand on ne sait pas où on va habiter. La crèche ? Priorité à ceux qui habitent la commune. J'ai lancé des préinscriptions mais on ne sera pas prioritaires. Autant dire qu'on ne nous rappellera pas. Les assistantes maternelles ? Il y en a plein mais pareil, il faut savoir où on va habiter.
Pour trouver notre logement, il faut se décider. Habiter au plus près de mon boulot ? Oui mais je ne sais pas encore où je suis affectée et on ne peut pas me le dire pour le moment. S'éloigner vers le coin qui nous plaît pour voir si les trajets sont faisables à terme ? Oui, mais tant que LeTigre n'est pas muté, pourquoi s'imposer des trajets pour le plaisir d'habiter plus loin ?
Une fois qu'on aura tranché l'endroit où on souhaite habiter, il faut trouver une location. Et les locations, 4 mois et demi avant la date d'entrée dans les lieux, y en a pas ! c'est trop tôt, ma ptite dame ! alors il faut attendre juin, qu'on m'a dit... Mais si on trouve notre logement en juin, ne sera-t-il pas trop tard pour trouver une assistante maternelle ???

Bref, c'est COM-PLI-QUE.

Mais je ne m'avoue pas vaincue.

LeTigre ne pense qu'à la vente de la maison, il voudrait refaire mille choses avant de vendre. Et moi je trouve que ça ne sert à rien. Personne ne s'attend à trouver une maison totalement nickel en achetant. Nous on l'a achetée comme ça, et ça nous allait très bien. Elle est en bon état, les peintures sont soit refaites depuis moins de 3 ans, soit en bon état, pas sales, parfois un tout petit peu écaillées (dans la salle de bain il y a 20 cm² un peu écaillé, il veut tout repeindre. Bon c'est vrai que c'est pas ça qui va nous prendre beaucoup de temps...), parfois même pas, juste on voit que c'est pas neuf mais c'est ni sale ni en mauvais état. Y a un interrupteur qui fait faux contact, y a le portail dont le vernis est tout écaillé, y a un mur extérieur de séparation avec les voisins qui n'a jamais été crépi (nous on a acheté en l'état et on l'a jamais fait ce qui prouve que c'est pas vraiment indispensable...), y a une palissade de séparation avec les autres voisins qui est un peu cassée... Enfin voilà, quelques petites choses mais rien de bien insurmontable. Mais il veut TOUT refaire. Moi je pense qu'il suffit de refaire l'indispensable et ensuite, on met en vente ! Point barre !

Du coup, la recherche du nouveau logement, ce n'est pas une priorité pour lui.

Et ça m'éneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerve, parce que clairement, oui, il faut TOUT faire en même temps ! Faire les petits travaux de remise en état de la maison, se dépêcher de la mettre en vente ET chercher un logement en même temps ! pour pouvoir ensuite s'occuper de trouver un mode de garde...

Tous les scénarii se mélangent dans ma tête.

Il y a plein de possibilités, plein de choix à faire, et LeTigre est plutôt très borné sur les choix qu'il a déjà faits alors que pour moi ce n'est pas si évident.

Je ne sais plus où j'en suis, je ne sais plus trop ce que je veux.

On a depuis longtemps le projet d'habiter à un endroit, qui est à 50 km de là où je bosserai... Parfois je me dis que c'est de la folie... et surtout qu'il n'y a aucune raison valable ! Après je me dis que la raison valable, c'est que cet endroit nous plaît, que c'est là qu'habitent nos amis, qu'il y a l'autoroute  gratuite tout le long et que ça ne fait que 30 minutes de trajet (35/40 en cas de bouchons), que c'est l'occas de tester tant qu'on est en location et que si ce n'est pas faisable à long terme on pourra toujours se rapprocher, que peut-être si j'ai la chance d'avoir un deuz bientôt je peux envisager un congé parental puis une mutation plus tard plus près (sur des postes que je n'ai pas demandé aujourd'hui car trop "actifs" avec un petit non scolarisé), bref que les possibilités seront nombreuses et que de toutes façons, il n'y a rien de définitif tant qu'on n'a pas acheté !

Bref, mon post est tout décousu à l'image de ce qui se passe dans mon cerveau....

... imagine....

... la plage.....

... la nature...

... les dunes...

.... le vent, la mer...

.... le bob qui vole, les fous-rires, les courses folles sur le sable de la marée basse...

.... respire....

... tout va bien....

... on va y arriver....

750_oyeplage

(la plage de Oye-Plage, un des endroits où on pourrait habiter...)