dunes-zuydcoote-825444

 

Je suis mutée...

J'ai eu les résultats hier, j'ai reçu un mail avant même que les résultats ne soient officiels, en fin d'après-midi.

J'ai été fébrile toute la journée.

J'ai tremblé en voyant le mail.

J'ai dansé dans le couloir du bureau.

Nous partons.

Nous quittons la région parisienne, définitivement et sans regret.

Dans six mois nous entamons une nouvelle vie !

Je ne connais encore rien de mon nouveau poste, je sais seulement dans quelle ville.

Maintenant, nous avons six mois pour trouver un logement (provisoire), trouver un mode de garde pour le Potam, vendre la maison et faire mon pot de départ au boulot...!

Six mois de démarches à organiser notre nouvelle vie.

Six mois avant de partir avec toutes nos valises, découvrir une nouvelle région, découvrir la vie au bord de la mer, la vie en province, la vie calme et saine, la vie des petites villes à taille humaine, la vie des petits trajets et des amis pas loin.

La vie dans le Nord... ou plutôt le Pas-de-Calais car c'est certainement là-bas que nous habiterons.

On a déjà trois couples d'amis qui habitent pas loin de là où on sera, des amis assez proches du Tigre quand il y habitait. Des amis que j'ai rencontrés plusieurs fois et avec qui le contact est tout de suite passé. 

Terminé, le quotidien sur un aéroport international en pleine expansion !
Terminés, les bruits d'avions quand on mange dehors !
Terminées, les heures d'embouteillage sur le périph lorsqu'on va dîner chez des amis !
Terminés, les prix de l'immobilier de la région parisienne !

 

En rentrant à la maison, j'ai pris Potam dans mes bras et on a dansé sur "Toutouyoutou" et ça lui a donné un fou-rire c'était génial...

 

Depuis hier, j'ai par contre été confrontée à l'absence totale de discrétion de la plupart de mes collègues. Et ça me fait halluciner.

Je suis l'attraction du jour, et j'ai droit à toutes les questions, suggestions, conseils et recommandations de la part de ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans la région où on va !
Les autres n'ont vraiment rien d'autre à faire que de se mêler de ma vie ????
Je ne compte plus les "qu'est-ce que tu vas faire là-bas ???" ou "t'as prévu un bon parapluie lol" ou encore "t'as dû faire une grosse bêtise" ou "bon courage pour supporter le climat", tout ça dit par des gens qui habitent Paris, Marne-la-Vallée ou Aulnay-sous-Bois, ça me fait bien rigoler... et qui, pour la plupart, n'ont jamais mis les pieds dans le nord !

Bref, je crois malheureusement qu'il va falloir que je m'habitue, les parisiens ne jurent que par Paris et la région parisienne, et ceux qui habitent dans le sud ne pensent qu'au soleil... Heureusement il y a des exceptions, et heureusement parmi mes ami(e)...

Bah tant pis hein, moi je sais pourquoi j'y vais, je sais que j'y serai bien, je sais que le soleil me manquera forcément un peu comme il me manque depuis que j'ai quitté Marseille ou Aix, mais en même temps je n'ai jamais regretté la vie que j'avais là-bas, jamais émis l'idée d'y retourner, c'est donc bien qu'il n'y a pas que ça qui compte !

Et puis est-ce que MOI je juge la vie des autres, où ils habitent, où ils demandent une mutation ???? NON. Je m'en fous.

Hier ma nouvelle collègue, dès qu'elle a su, est venue se coller à côté de moi. Déjà que mon ordi est tourné vers la porte d'entrée et que je n'ai aucune intimité, là elle était à un mètre de moi, elle attendait, elle me donnait des conseils, me disait qu'elle, si c'était elle, elle habiterait plutôt dans tel coin, et m'a demandé si du coup je prendrai la dernière semaine d'août en congé.... AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH !!! mais laisse-moi tranquille !!!!! zou ! file ! va t'occuper de tes oignons ! Moi j'étais dans mon trip je voulais prévenir LeTigre et d'autres personnes, c'est fou ce que les gens sont sur toi dès qu'il t'arrive un truc....

Ca m'a un peu traumatisée là ! Ils veulent tous tout savoir et se permettent de me donner leur avis ! Et me voilà obligée de me justifier, d'expliquer, de convaincre... Eh oh ! c'est MON problème !!!!

 

Ou comment LES AUTRES polluent mon bonheur, polluent ma vie, polluent mon espace vital...