J'ai de la chance.

LeTigre est un papa impliqué qui s'occupe de son fils, un amant intentionné et un parfait petit homme d'intérieur.

En théorie.

Disons que tout ça marchait super bien, avant.

Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'il se repose de plus en plus sur moi, qu'il prend de moins en moins part au ménage alors que j'en fais de plus en plus, et qu'il ne s'occupe de son fils que si vraiment je le lui demande. Et s'il doit faire quelque chose, il me consulte, il ne prend pas d'initiative, ou alors il fait "avec moi".

On n'a pas le même rythme au quotidien, il travaille la nuit, dort le jour, et quand il ne travaille pas il se couche tard et se lève tard. Moi, semaine comme WE, je me couche plus tôt que lui (23h maxi) et me lève à 7h ou 7h30 voire 8h si Potam fait la grasse mat'.

Du coup, nos moments de partage sont vraiment rares, en ce moment on cohabite, on se parle un peu pendant le dîner les jours où il ne travaille pas, puis on se couche chacun à une heure différente et je me lève seule le lendemain matin.

On communique par mail dans la journée.

Hier soir, j'étais fatiguée. De mauvaise humeur, comme depuis quinze jours, avec cette impression que le moral descend de plus en plus. Il avait passé toute la journée à la maison, il ne bossait pas la veille ni le soir-même. Il s'est levé à 9h30, a été peinard toute la journée, est allé courir, a mangé dans le calme. Il avait fait, grand seigneur, deux lessives qu'il a étendues (j'aurais dû le féliciter, oups c'est marrant ça m'est pas venu). Moi je me suis levée à 6h50, me suis occupée de Potam, suis partie bosser, ai passé une journée de merde, ai eu super mal au ventre tout l'après-midi et toute la soirée, suis rentrée à 18h, ai donné le bain au Potam, puis ai fait 1h30 de cuisine. Lui, il a fait manger Potam (qui mange presque seul), lui a lu une histoire et l'a couché.

On a mangé, débarrassé, puis il est allé se planter devant son film, me laissant seule à la cuisine avec tout à ranger (et oui faire de la cuisine, c'est bien, mais ça salit). Je ne me suis pas posée de toute la journée, et j'ai dû l'implorer pour qu'il m'aide un peu à ranger.

J'ai essayé de lui parler. De lui faire comprendre qu'il y avait une grande inégalité, quand même. Il m'a répondu, comme d'habitude "t'as qu'à bosser la nuit" ou encore, quand je lui ai dit que je m'occupais beaucoup plus de Potam que lui : "c'est normal, t'es la maman". Ca a été la phrase de trop, les larmes ont coulé, de désespoir qu'il comprenne un jour qu'il pourrait me soulager un peu de quelques tâches... Quand je suis partie me coucher sans un mot, il m'a dit "mais bon sang, qu'est-ce que tu attends de moi ????" (c'était pas clair, mon message ?) j'ai répondu dans un murmure "plus rien, là, tu vois". Et suis partie me coucher cogiter dans mon lit.

J'ai un peu l'impression qu'on s'éloigne, en ce moment. Son comportement m'insupporte. Pourtant il fait quelques trucs, aujourd'hui il va faire les courses, souvent il passe l'aspi et fait la poussière, je sais bien que c'est déjà pas mal, que si je lui demande il fait les choses mais il faut insister. Demander. Faire une liste.

Il ne se rend pas compte de mon quotidien. Heureusement, j'adore m'occuper de mon Potam, ça ne me pèse pas, mais mes journées en semaine sont clairement trop chargées, surtout une fois que Potam est couché, j'aimerais me détendre...

Du coup, je n'ai même plus d'élan de tendresse pour lui, plus d'envie, plus envie de lui faire plaisir.

Je ne sais plus comment lui faire comprendre les choses.

Alors, puisque les mots sont vains, j'ai décidé de moins en faire. Parce que je me prends quand même bien trop la tête toute seule, et que personne ne me demande d'en faire autant. C'est dans ma tête à moi. Je vais faire uniquement ce qui me semble indispensable : les repas de Potam (en ce moment on n'est pas là le WE alors je suis obligée de les faire le soir, mais maintenant qu'il mange presque seul je le fais pendant son repas, je perds moins de temps), et mes repas du midi, en faisant simple et rapide. Si LeTigre mange de la m**** le soir, je m'en fous. S'il n'est pas content, il fera.

Si ses fringues ne sont pas repassées, il le fera.

Si la maison est crade, il lavera.

Non mais !

Ce qui est chiant, c'est que moi, j'aime bien quand je fais les choses comme il faut. J'aime qu'on mange de bons petits plats équilibrés, j'aime que ma maison soit un minimum présentable, que la salle de bain et les toilettes soient propres, que le linge soit rangé... Alors ça va pas être évident, d'en faire moins. Mais s'il en fait un peu plus, ce sera gagné...

 

Mes repas du jour :

Ce midi : pour les grands :

- roti de porc aux abricots secs
- semoule

pour les petits :

- purée de cèleri branche/carottes/pommes de terre
- dos de cabillaud en papillote

Hier soir : pour les grands :

- purée de brocolis/pommes de terre à la crème d'amande (comme de la crème fraîche mais à base d'amande, entièrement végétal, trouvé en magasin bio sur internet, je vous donne la référence si vous voulez)
- dos de cabillaud en papillote (pour LeTigre, pas pour moi j'avais trop mal au bide)

pour les petits :

- purée de brocolis/pommes de terre, au lait entier