Quand il fera beau,...

... je ferai des photos de toutes les petites pousses de printemps.

... je ferai une balade en forêt avec Potam.

... je planterai des tomates, courgettes, potimarons et potirons, et peut-être même des haricots verts et des patates.

... je planterai des fleurs avec Potam.

... je regarderai Potam gambader dans l'herbe (l'entraînement dans l'herbe, en montée, au terrain de jeu aujourd'hui - check), s'accroupir et s'extasier devant chaque paquerette ou pissenlit.

... je ferai des balades à vélo avec Potam dans son siège derrière moi.

... je vivrai les fenêtres ouvertes.

... je ferai mon ménage dans l'après-midi les fenêtres ouvertes pour que ça sèche plus vite.

... j'étendrai mon linge dehors.

... je mettrai des ballerines blanches ('tain faut que je m'en rachète elles sont toutes abîmées), des ballerines violettes, des ballerines marron, des ballerines noires, des ballerines vertes, des mocassins cuir et jean, des mocassins marrons.

... je mettrai des tuniques et des chemisiers à fleurs.

... je dirai mille fois par jour "attention à la marche !" quand Potam sortira-rentrera-sortira-rentrera-sortira sur la terrasse par la porte de la cuisine.

... je dirai mille fois par jour "ne mange pas les fleurs !" "ne mange pas la terre !" "ne mange pas l'herbe !" "ne mange pas les insectes !" "ne suce pas les cailloux !"

... j'achèterai des lunettes de soleil taille 1-2 ans.

... je ressortirai mes sandales et j'hésiterai chaque matin à les mettre (je suis frileuse des pieds. Je DETESTE avoir froid aux pieds. Il me faut une température supérieure à 25 degrés pour les mettre).

... je ferai des barbec avec nos amis (sans boeuf, et sans veau, et sans poulet. Oui madame). Et même sans nos amis.

... je n'aurai plus besoin de mes sweet, écharpes et autres polaires le soir dans la maison.

... je ferai à mon Potam des courgettes, des aubergines, des tomates, des poivrons, des haricots verts non congelés. Aux chiottes les brocolis, chou-fleur, carottes et poireaux.

... je le ferai croquer dans des abricots, le regarderai faire du jus de pêche entre ses doigts, regarderai ses mimiques quand il goûtera une fraise.

... je serai obligée de fermer le volet de la chambre quand je me coucherai tôt parce qu'il fera encore jour.

 

Quand il fera beau... bientôt...