Dimanche, j'ovulais.

D'habitude, je ne sens pas l'ovulation. Je sais quand elle est passée, à quelques signes (baisse subite de la libido, arrêt des pertes "transparentes"), mais je ne peux pas dire avec précision quand ça a eu lieu.

Là, j'ai eu de grosses douleurs aux ovaires, surtout à l'ovaire droit, pendant une douzaine d'heures. Une brûlure lancinante, jusque dans le bas du ventre, parfois un peu dans les reins. Dingue.

Ce WE, nous étions chez nos amis, dormions avec Potam, donc malgré une libido du feu de Dieu, ce fut ceinture.

Du coup, dimanche en rentrant, on s'est un peu "sauté dessus" dès que Potam a été couché.

Et pourtant, j'ai hésité.

Je me suis dit "J14, ovulation (d'habitude c'est pas si tôt), rapport le jour même, oulà..........." et j'avais presque envie de dire NON au Tigre.

Non. Pas encore. Pas maintenant. Pas cette fois. Plus tard.

Et pourtant, après le rapport que j'ai quand même consenti à faire (car trop frustrée et puis aussi pour ne pas regretter d'avoir laissé passer une ovulation, quand dans un an je désespérerai que ça ne marche pas...), je me suis dit que ce serait trop bien que ça marche tout de suite.

C'est un peu compliqué dans mon cerveau.

J'ai envie ? J'ai pas envie ? Qu'est-ce qui se passe ????

Il se passe que, d'un côté, j'ai envie de "prendre ma revanche" sur la fertilité et de redevenir à mes yeux une femme "normale", entendez par là une femme qui tombe enceinte quand elle arrête sa contraception.  Et puis pour Potam, deux ans d'écart, ce serait super sympa. Et puis aussi qu'on vieillit (surtout mon Tigre).

Mais d'un autre côté, je flippe.

J'ai peur de la grossesse. C'est vraiment bizarre, car malgré les trop nombreux désagréments que j'ai eu pour ma première grossesse (contractions incessantes dès le 4è mois, ventre toujours tout dur, douleurs ligamentaires insupportables dès le 5è mois, nausées toute la journée pendant 2 mois, etc...), je l'avais bien vécue. J'étais heureuse et épanouie, je profitais de mon état, je me sentais belle, j'aimais sentir mon bébé bouger dans mon ventre, j'aimais préparer son arrivée, réfléchir au prénom, l'imaginer...

Mais là, j'ai peur.

J'ai envie d'un deuz mais je voudrais arriver directement au moment où on me le met dans les bras sans passer par la case grossesse, surtout avec un aîné de moins de deux ans à gérer, porter, câliner, courir après, changer, habiller alors qu'il se barre à l'autre bout de la maison, etc...

J'ai peur d'être enceinte, car j'ai peur de ne pas arriver à gérer. J'ai peur d'être trop épuisée et peur de ne plus pouvoir donner d'attention à mon Potam chéri. Peur de refaire de l'hypertension et de perdre le bébé. Peur que les vergétures que j'ai évité pour le prems fassent leur apparition... peur de voir à quoi ressembleront mes seins, mon ventre, mon périnée, après deux enfants.

Peur aussi, d'avoir un bébé qui ne dort pas la nuit ou qui se réveille très tôt.

Et pourtant, j'ai hâte de donner un petit frère ou une petite soeur à mon Potam, hâte de les voir jouer ensemble, hâte de voir deux petites têtes dans mon rétro quand on part en vacances, hâte d'avoir une seconde chance de vivre un bel allaitement, hâte de savoir si c'est un garçon ou une fille, hâte de savoir s'il ou elle aura mes oreilles décollées, hâte de lui choisir un prénom.

Si je tombe enceinte ce mois-ci, il ou elle naîtrait à Noël. Ce serait une jolie date de naissance, ayant ovulé un 24 mars...

Pour des raisons débiles, j'ai pas envie d'accoucher en janvier ou février. J'aimerais un bébé de printemps, mars ou avril. En plus, Potam aurait deux ans et demi et ce serait peut-être plus facile à gérer.

Mais voilà, on ne choisit pas.

L'avantage c'est que je n'ai pas attendu d'avoir ce besoin impérieux de procréer pour arrêter la contraception, et que je m'en remets du coup totalement à la nature sans me prendre la tête. Et ça, c'est vraiment sympa comme état d'esprit. Je ne vois pas cette période comme des "essais". Si c'est ce mois-ci, ben ça me fera flipper un ptit coup et puis on se lancera à fond dans l'aventure et on se débrouillera. Si c'est pas ce mois-ci, c'est bien ;-)