Un peu trop fatiguée mais pas envie de me coucher tôt.

Mais c'est pas grave.

Tellement de choses à préparer le soir pour le lendemain :

le bib du Potam : comme il ne peut pas manger de blédine ou autre préparation instantanée à base de céréales, qu'il déjeune tôt et qu'il doit tenir jusqu'à midi, j'ai trouvé la farine de maïs pour épaissir son bib et lui donner des féculents. En plus il adore, il engloutit son bib... Mais la farine de maïs, il faut la cuire dans le lait, donc je le fais le soir sinon c'est bouillant et on n'a pas le temps d'attendre que ça refroidisse.

mes fringues : pour ne pas perdre de temps le matin, je prépare mes affaires le soir, je mets tout à la salle de bain pour m'habiller au pas de course en sortant de la douche.

les fringues du Potam : idem, préparées sur sa commode, body et chaussettes compris.

les repas de la journée du Potam : purée maison pour le midi, compote pour le goûter (pas maison, faut pas exagérer quand même nanmého), produits laitiers, fruit ou purée de fruit pour le dessert, tout prêt dans des pots dans un sachet plastique dans le frigo. Plus qu'à le mettre dans le sac.

mon sac de piscine : j'ai décidé de reprendre la piscine, je vais y aller entre midi et deux. Je pensais ne pas avoir le temps, mais mes collègues prennent leur temps pour manger, alors je peux bien le faire une fois par semaine.

m'épiler : rapport au point précédent !

Le tout en se couchant pas trop tard, en n'oubliant pas de dîner, de se reposer un peu... pfff c'est la course.

Déjà 22h, encore plein de choses à faire, et envie d'être en forme demain.

Bon je m'en fous, ce matin j'ai eu du mal à me lever, j'avais l'impression d'être crevée et finalement dans la journée, ça a été. Alors bon....

Aujourd'hui au taf j'ai enfin pris les choses à bras le corps, ras le bol d'attendre qu'on veuille bien m'expliquer et me former, je me suis positionnée sur un dossier et je vais gérer. Ma collègue en face de moi ("bon j'ai dit au chef que c'était toi qui t'occupais du dossier truc". 'Tain j'ai la pression maintenant !) est très dispo pour répondre à mes questions, je vais m'en sortir... et ça m'a fait un bien fou de gérer mon truc. De m'organiser.

Allez, ça va le faire...

Le problème, c'est que maintenant, je suis presque mieux au bureau qu'à la maison... ça craint non ? Enfin c'est pas que je suis mieux, mais c'est moins fatigant. Surtout les soirs où le Potam est crevé et où il ne fait qu'hurler, ça m'épuise.

Mon Potam, maintenant qu'il a décidé de se lever dans la baignoire, hurle quand je le rassieds. J'ai tellement voulu qu'il sache faire, et maintenant je prie pour qu'il reste assis. VDM. (je blague bien sûr, c'est un peu lourd mais tellement craquant de le voir se lever tout seul et être trop fier, et venir me faire un bisou !!!!)

Allez je m'en vais de ce pas me coucher préparer mes tonnes d'affaires puis me coucher...