Avec le diagnostic de l'allergie au blé de mon petit Potam, je me pose des questions.

Tous les troubles du Petit Potam n'ont pas disparu suite à l'éviction totale du blé (gluten + protéines de blé), mais force est de constater que son eczéma a disparu (mais dès que j'arrête de le crèmer il revient...), il ne tousse plus, et surtout il a grandi tout d'un coup depuis le début du régime, passant de la courbe des 25% à celle des 50%, plein milieu. Par contre il a toujours son RGO et est toujours aussi chiant irritable.

Mardi, je suis allée chez l'allergologue pour moi, ayant depuis des années des allergies respiratoires, je me suis dit que c'était une bonne occasion de dépister à quoi. Après les tests sanguins, il s'avère que je suis allergique aux acariens. Ce n'est pas une surprise.

Mais elle m'a posé des questions. J'ai été amenée à lui parler de mes maux de ventre chroniques (douleurs, gaz et ballonnements) et de mes diarrhées quotidiennes. Elle a tiqué.

Elle ne m'a pas parlé elle-même de l'allergie au blé. Mais ayant systématiquement mal au ventre juste après le petit-dej, même après éviction du lait, je lui ai dit que je me demandais si je n'avais pas la même allergie que mon fils, au blé. Elle a haussé le sourcil, intéressée. M'a dit que c'était possible et que l'allergie aux acariens n'était certainement pas la seule allergie que j'avais. Qu'elle pensait à une allergie alimentaire.

Je vais faire un diallertest (petite bande avec les aliments quotidiens posés sur la peau pendant 48h, puis retirés avec observation des réactions cutanées) au mois de novembre.

Depuis, j'ai lu les symptômes de la maladie coeliaque (nom de l'allergie au blé) et j'en ai une bonne partie. Cependant, la difficulté du diagnostic m'oblige à rester prudente et à ne pas m'imaginer tout de suite atteinte de cette maladie. En effet, beaucoup de ces symptômes peuvent être des symptômes d'autres maladies (comme le syndrome du colon irritable ou la malade de Crohn).

Enfin quand même, les ballonnements, les diarrhées chroniques, les réactions cutanées (eczéma et petite cloques rouges qui démangent), l'infertilité (! peut-être bientôt plus si inexpliquée du coup...), ça pourrait bien être ça.

C'est une maladie auto-immune. Le corps fabrique au contact des protéines de blé et/ou du gluten des anticorps qui détruisent les villosités des intestins.
Si la maladie n'est pas décelée, il peut y avoir des conséquences plus ou moins graves à long terme, allant jusqu'au cancer des intestins.

Quelque part j'aimerais bien avoir une explication à ces maux de ventre qui n'ont jamais été pris au sérieux par les médecins auxquels j'en ai parlé (c'est le stress, prenez du charbon), mais d'un autre côté la seule façon de guérir est de supprimer totalement le gluten... trop sympa ! finies les pâtes, le pain, la plupart des céréales. C'est belle-maman qui va être contente, je vais plus manger ses lasagnes ;-)

Bon en fait j'en sais rien hein, c'est peut-être autre chose, il faudrait d'autres examens plus invasifs (coloscopie par exemple) que je ferai peut-être un jour pour être fixée.

M'enfin en tout cas, en ce moment, je prends soin de ma santé, je m'occupe de tout ce que je dois faire depuis des années et que je repoussais parce que... pfff... c'est pas urgent quoi !

Par exemple, j'ai pris RV chez un dermato et -enfin !- chez un dentiste. Je vais me faire incendier quand je vais lui dire que je n'ai aucun souvenir de la dernière fois que j'ai vu un dentiste (il y a 15, 16, 17 ans peut-être ???).