J'aime...

... les grands sapins de Noël qui clignotent, et surtout s'il y a plein de cadeaux dessous

... le steak tartare-frites

... les areuh du petit Tigrou

... faire des cadeaux aux gens que j'aime

... les grasse mat' (souvenirs, souvenirs...)

... la bouche de bébé Tigrou en ventouse sur mon sein et le voir avaler goulûment

... lui faire des câlins lorsqu'il est blotti contre moi et qu'il répond à mes petits mots doux par de discrets gazouillis

... les bras du Tigre

... les yeux du Tigre

... un petit éléphant de toutes les couleurs à la trompe rayée et un marsupilami noir au nez blanc, parce qu'ils sont les meilleurs amis du Tigrou et recueillent toutes ses confidences

... être en congé maternité

... me reblottir sous la couette encore chaude à 7h30 après la tétée

... les minuscules petits pulls de bébé Tigrou

... ses sourires

... ses yeux, immenses, sombres et ouverts sur le monde comme deux petites billes toutes rondes

... ses mains

... ses minuscules petits ongles

... ses orteils collés (oui mon bébé n'est pas parfait : il a deux orteils collés sur chaque pied, au niveau de la première phalange... au début ça m'a fait flipper, maintenant j'adore cette petite particularité sans incidence)

... ses mains qui caressent mes seins lorsqu'il mange, ou qui appuient dessus lorsque ça ne va pas assez vite...

... ses magnifiques petites lèvres si fines et si bien dessinées

... le silence qui suit les heures de pleurs du soir, lorsqu'enfin il s'endort dans son lit

 

J'aime pas...

... faire mes courses à Carrouf un 23 décembre

... quand il pleure

... devoir faire du repassage à 21h30 lorsqu'on part en vacances le lendemain

... faire ma valise

... m'habiller "bien" pour Noël, surtout quand j'ai rien à me mettre, par exemple, deux mois après mon accouchement...

... être la seule en jean et chaussures plates à Noël dans ma belle-famille

... les tâches de lait séché et de vomi qu'il y a sur toutes mes fringues

... les plantes qui dépérissent parce que personne ne s'en occupe

... devoir emballer un milliard de cadeaux un 23 décembre à 21h30

 

Je vous souhaite à toutes et tous un très joyeux Noël, en pensant tout particulièrement à ceux qui ont un grand vide dans le coeur et dans le ventre. Qu'ils puissent garder l'espoir malgré les déceptions qui s'accumulent.

Je pense très très fort à vous toutes qui attendez depuis si longtemps, je sais comme cette période est difficile.