Aujourd'hui, on est mardi.

Le mardi, d'habitude, quand le lundi est férié, je suis au boulot. Aujourd'hui, non.
Je me suis levée à 8h30 et je n'ai comme obligation dans ma journée que de me reposer... C'est la classe, quand même. Surtout que je me sens bien.
C'est la première fois que je suis arrêtée alors que je me sens bien. Ca fait tout bizarre. Bon c'est sûr, je sais bien que dès que je fais quelque chose, j'ai besoin de me poser au bout d'un quart d'heure. Le ménage, le rangement, la cuisine, je peux en faire un peu mais à petite dose, entrecoupé dans la journée, sinon de toutes façons, les contractions me rappellent à l'ordre. L'avantage, c'est que je peux quand même faire des choses et ne pas être alitée toute la journée, c'est ma hantise !

Je culpabilisais un peu, et puis j'ai appelé le boulot ce matin, et tout le monde m'a mise à l'aise. J'ai l'impression que tout mon entourage trouve cet arrêt totalement normal et justifié, ce serait bien que je me le mette dans la tête aussi. Ma collègue qui revient de vacances n'a pas eu l'air plus paniquée que ça à l'idée d'être seule cette semaine, elle le prend cool et ça me rassure. Je l'ai mise à l'aise en lui disant qu'elle n'hésite pas à m'appeler si elle a des questions (et elle en aura forcément), elle m'a déjà appelée une fois mais je sais qu'elle n'abusera pas, elle appellera seulement si elle ne peut pas se débrouiller toute seule et ce sera inévitable.
Ensuite j'ai appelé mon N+2 (enfin son adjoint car il est en vacances) et il a très bien réagi aussi. J'avais un peu préparé le terrain la semaine dernière, il m'avait demandé comment j'allais et je lui avais répondu que ça commençait à être difficile et que j'étais fatiguée. Donc il n'a pas été surpris et quand je lui ai parlé du service il m'a dit "il y a des choses plus importantes dans la vie qu'un peu de paperasse, ne vous en faites pas, on va se débrouiller". Attentif et gentil. J'ai vraiment de la chance !

Ce WE on a reçu ma soeur, son copain et la petite Maylis de 6 ans. C'était sympa mais on n'a pas fait grand chose vu ma fatigue. Ca n'a pas eu l'air de les déranger, je leur avais dit qu'ils n'hésitent pas à faire des trucs sans moi (LeTigre travaillait) et la seule chose que j'ai faite, c'est une petite balade d'une demi-heure, après laquelle j'ai eu de grosses douleurs à l'aine et au cul !!! Et oui, c'est super glamour, dès que je marche un peu, j'ai mal au cul ! Des petits nerfs et des ligaments coincés, sans doute...
Mais il a quand même fallu s'occuper des repas, ranger, mettre la table, etc... et finalement je ne suis pas mécontente qu'ils soient partis même si c'était très sympa. Besoin d'être seule, de glander sans m'occuper des autres.
Ma soeur revient seule avec la petite ce WE, et ma mère sera là aussi... j'appréhende déjà un peu, mais comme mon beauf ne sera pas là je me sentirais peut-être plus cool, y aura ma maman qui va gérer pour les repas et le rangement, contrairement à ma soeur qui se laisse vivre. Donc ça devrait aller.
LeTigre bosse encore cette nuit, mais ensuite il ne bosse plus jusqu'à fin août, on va donc pouvoir profiter du début de ce congé tous les deux, c'est génial !

Il faut qu'on aille faire les magasins : ikea d'abord pour les ptits trucs pas chers (un matelas à langer par exemple, puisqu'on a récupéré une table sans le matelas) et peut-être un peu de déco comme un joli tapis et/ou une lampe, puis un vrai magasin de puériculture pour décider enfin ce qu'on met sur notre liste. Mais ce sera l'occasion d'un autre post.
J'aimerais bien profiter aussi de mon congé pour faire des ptites choses maison en couture, mais je n'ai pas d'idée et je ne sais ni où trouver les idées ni où trouver les patrons.

Sinon, les mouvements du ptit Tigrou ont bien changé depuis quelques jours. Je le sens beaucoup plus souvent, ses périodes d'éveil doivent être plus nombreuses, et puis maintenant je ne sens plus seulement les coups, je sens chaque mouvement, ses membres qui se déplacent, son dos qui se colle contre la paroi de l'uterus, c'est vraiment génialissime de voir ces petites bosses qui glissent d'un bout à l'autre de mon ventre et qui semblent couler sous mes doigts. La nuit ça fait bizarre, de sentir presque tout mon ventre en mouvement, c'est très récent, jusque là je sentais des mouvements épars et irréguliers, maintenant c'est toute une partie de mon ventre qui me semble se dépacer, se contorsionner à l'insu de mon plein gré !!! Quand je dors ça ne me réveille pas, mais quand je suis dans un demi-sommeil ça me surprend !

Je pense tous les jours à toutes celles qui attendent ça avec impatience et je vous souhaite de toute mon âme de vivre la même chose très bientôt... L'attente et la souffrance me paraissent si loin, aujourd'hui... malgré tout je continue à être jalouse des "fertiles" qui m'ont rangées dans leur camp, je leur explique pas que c'est pas pareil, elles peuvent pas comprendre... La grossesse a un goût différent quand on l'a attendue des mois voire des années. Peut-être même meilleur, car on en connaît le coût, la valeur inestimable... Les copinautes qui galèrent, je pense tellement à vous... même si je ne laisse pas beaucoup de com sur vos blog parce que je ne me sens pas trop à ma place. Mais je lis, je compatis, j'espère avec vous.