Tagguée par Laurette, je dois vous dévoiler trois choses de moi que j'aime, et trois choses que je n'aime pas...

Exercice un peu difficile...

Allez on essaie !

J'aime :

- Mon optimisme : je copie Laurette mais je partage ce trait de caractère avec elle. Je vois toujours le verre à moitié plein, sans me forcer je sais toujours tirer le meilleur parti d'une situation. Je crois en moi, je crois en la vie, au hasard qui nous fait faire des choses sympa, et quand il m'arrive quelque chose de pénible je pense immédiatement que ça ne va pas durer, qu'il suffit d'être patiente. Ca facilite ma vie, ça me donne le sourire.

- Ma capacité à vivre dans l'instant. C'est plutôt récent. Il y a seulement quelques années, je passais mon temps à cogiter, à prévoir, planifier, et me poser des questions existentielles. Je ne dis pas que je ne me pose plus de questions, mais elles ne sont plus handicapantes. Elles servent seulement à essayer d'améliorer ma vie, sans pression, sans enjeu. Je crois que ça date de ma rencontre avec LeTigre. On aime profiter de l'instant présent tous les deux, et c'est devenu un vrai mode de fonctionnement dans toutes les situations. Je n'appréhende plus jamais le lendemain. Je vis aujourd'hui. Je vis au présent et je profite de chaque instant.

- Mon corps. Non pas que je le trouve parfait, il y aurait tant de choses à améliorer. Mais je l'aime parce qu'il ne m'a jamais lâché (même si j'ai eu des doutes en attendant désespérément cette grossesse !). Jamais malade à part de petites choses, jamais de souci grave, je m'occupe bien de lui et il me le rend bien. Il fonctionne bien, il est harmonieux, il plaît aux hommes, même si j'aimerais être plus mince (je parle évidemment en-dehors de la grossesse) je reconnais que j'ai les formes qu'il faut là où il faut. Et en ce moment, c'est évident, je l'aime parce qu'il a fait un miracle et qu'il construit la vie. J'aime mon ventre rond et dur, et j'aime n'avoir pris mes kilos que dans le ventre.

 

J'aime pas :

- Mes petites manies : je me tire les peaux des doigts et des lèvres toute la journée, je ne peux pas m'en empêcher, dès que ça dépasse, je tire ! parfois jusqu'au sang... je me fais engueuler par LeTigre mais je continue. Et puis dès que je suis un peu fatiguée, je triture une mèche de mes cheveux, je tourne, je retourne, je fais un noeud et je ne m'arrête plus. Ca vient de quand j'étais petite, je n'avais pas de doudou mais je suçais mon pouce en tournant ma mèche. Le pouce, j'ai arrêté mais la mèche, ça reste...

- Ma gentillesse : j'ai du mal à dire non. Je m'améliore un peu avec le temps mais je fais tout pour faire plaisir aux gens, pour qu'ils soient bien, pour les mettre à l'aise, dans n'importe quel cadre, que ce soit chez moi, ou avec des inconnus, ou au boulot. Je m'oublie devant les autres, je passe au second plan et parfois -souvent- je le regrette ensuite. Je suis capable par exemple de proposer de faire un détour énorme en voiture pour déposer un pote directement chez lui... mais je lutte et parfois j'arrive à m'imposer.

- Mon exigence : je suis très exigente avec moi-même et avec mes proches. Je ne laisse pas droit à l'erreur, surtout avec les plus proches. Et je ne me laisse pas non plus droit à l'erreur. Tellement toujours en quête de perfection, je suis une éternelle insatisfaite.

 

Voilà, sinon merci pour vos com' sur le post d'hier. Avoir dormi tout le WE m'a fait du bien, malgré une très mauvaise nuit cette nuit, je suis plutôt en forme. J'ai décidé de voir vendredi comment je me sens : si je me sens trop fatiguée, je vais voir un médecin. Je vais essayer d'être honnête avec moi-même et de ne pas culpabiliser.

Et puis pour finir, la photo de mon bide à 27 SG :

 

P1080695