Oui, grosse galère aujourd'hui.

A 15h30, le Tigre qui m'appelle au bureau : "ma puce, désolée de te déranger, on a un souci à la maison, y a de l'eau partout, je sais pas d'où ça vient...."
Ni une ni deux, après un coup de fil à la hiérarchie je file en voiture aider le Tigrou à limiter les dégâts...
En arrivant, je le trouve dans le garage au niveau des arrivées d'eau. Ca sort du sol, c'est mauvais signe... et ça se passe juste à l'endroit de la jonction avec les toilettes, donc ça sort aussi de l'autre côté du mur, dans la maison. Il y a déjà un centimètre d'eau dans le rez de chaussée, et nous voilà tous les deux comme deux couillons avec aucune connaissance en plomberie.

Bien sûr, la première pensée qui nous vient est : il faut couper l'eau. Et oui, ça quand même, on y a pensé. Mais problème : l'arrivée d'eau est sous une trappe, et.... sous 1m50 d'eau... glups...
Alors, tout en appelant en urgence les assurances et plombiers, on plonge un seau de 10 litres et on écope.

Vers 17h, enfin, le compteur est accessible. Pendant ce temps, l'eau a continué à se déverser dans la maison avec un bon débit. On coupe la vanne et on en profite pour regarder le compteur : il tourne à toute vitesse. Pas de bol, ça veut dire que le fournisseur d'eau ne peut pas intervenir, ce sera pour notre pomme. Au bout de 30 minutes de galère téléphonique, on a enfin un plombier qui peut se déplacer le jour même. Ouf. L'eau ne coule plus, on a un plombier, on commence à respirer.

Et c'est parti pour le nettoyage de la maison. 1 cm d'eau dans tout le rez de chaussée de la maison, ça en fait des litres d'eau. Et nous n'avons pour seule arme qu'une petite raclette et des serpillères. Heureusement, la barre de la porte est assez basse et avec la raclette, on peut faire sortir l'eau...
Après deux heures de nettoyage, le plombier arrive enfin. Une bonne tête, un mec sympa, et il trouve l'origine du problème en 2 minutes, après avoir cassé un carreau dans les toilettes autour du tuyau.
"Je sais ce qui se passe, mais je vous préviens, ça va pas vous plaire".

Glups.
En fait, entre l'arrivée générale de l'eau au niveau de la rue et la distribution à l'intérieur de la maison (dans le garage) il y a un tuyau enterré. Et c'est celui-là qui a cassé. L'horreur. Il faut faire une tranchée, percer, tout ouvrir sur 10 mètres de long et 50 cm de large minimum pour changer le tuyau. Il y en a pour 1 journée de travail entière à 4 personnes....
Heureusement, on est couverts par notre assurance habitation, car ça va coûter une petite fortune. Mais en attendant, il faut faire un devis, l'envoyer à l'assurance, attendre leur feu vert, prendre RV pour les travaux, et entre temps, impensable de rouvrir l'eau....

LA tuile. Le pas de bol. La maison a été construite en 83, il faut que ça nous tombe dessus à nous, 3 mois après l'avoir achetée. En plus entre le portail et la maison, il y a de jolies pierres anglaises style marbre et ils vont tout casser, en sachant qu'on n'a aucune chance d'en retrouver qui ressemblent. Ca va faire beau, tiens.

Là, on attend des nouvelles du plombier pour avoir le devis et savoir quand ils pourront faire les travaux. Pas avant samedi en tout cas, ce qui nous fait deux jours complets sans eau. Heureusement, on part en WE trois jours à Marseille vendredi soir, alors on fera certainement les travaux mardi...

En attendant, pour se laver, ça va être bien galère. Je vais chez une copine à Paris demain soir, je lui demanderai si je peux me doucher chez elle !!! et puis vendredi soir, on se douchera chez nos amis à Marseille, ça tombe plutôt bien.
Mais le Tigre, il travaille demain soir et ne sait pas comment il va faire. On va voir si notre assurance ne nous rembourse pas les nuits d'hôtel pour pouvoir nous laver...

Mais malgré tout ça, y a du positif quand même : prenant mon courage à deux mains, je suis allée sonner chez les voisins d'en face pour leur emprunter une raclette. Quand on est allés la rendre, à 20h30, bien crevés, ils nous ont invités à boire l'apéro et on a fait connaissance, ils sont super sympa !!! Lui est italien comme mon Tigre, il parle tout le temps, il est rigolo, elle, elle est adorable, toute douce, sympa. Ils ont 35 et 38 ans et deux enfants (et oui, personne n'est parfait !). On a passé un super bon moment et je pense qu'on s'entendra bien avec eux.

Comme quoi, c'est dans les moments de galère qu'on se rapproche des gens, et ça, c'est super.

Et puis sinon, j'ai eu mal au bas-ventre toute la journée. Je me sentais pas super bien, ça tire, ça lance sur les côtés et j'ai eu bien mal dans l'aine après tout le grand nettoyage.
Mais je vous rassure, même si je fais un peu ma psychopathe des symptômes, je ne fais que "noter" sans y croire, parce qu'en deux ans, les symptômes, je les ai tous eus. Alors ça ne veut vraiment rien dire. J'ai souvent mal au bas-ventre après l'ovu, mais d'habitude c'est beaucoup plus léger, c'est plus des tiraillements. Mais bon, voilà, je sais bien que c'est trop tôt. Je reste ZEN et on verra, de toutes façons après y a l'IAC avec ses meilleurs pourcentages de réussite...