WE chargé.

Entre peinture, ménage, courses, on n'a pas arrêté ! Mais on a bien avancé.
Hier on a fini la première couche de blanc dans la chambre, et aujourd'hui on s'est levés à 8h pour peindre avant la grosse chaleur et à 11h30 on avait fini toute la deuxième couche. Mais on a encore du boulot, demain on doit peindre deux murs (un mur vertical et un mur sous la pente) en beige. Ca va être joli, blanc et beige, mais j'appréhende un peu car je n'ai jamais peint dans une autre couleur que le blanc, et le blanc, c'est facile. Là, j'ai peur de faire des marques, de dépasser sur les murs fraîchement repeints.

Malgré tout ça, on a quand même pu trouver de bons moments à deux, faire des siestes, et vendredi passer la soirée dehors à discuter (et +++) sur les transats sur la terrasse, au frais. Des moments exquis, de bien-être absolu, de partage, de rire, de plaisir...
Cet après-midi, on a aussi pris une demi-heure pour bronzer en sous-vêtements dans le jardin : moi en culotte et sous-tifs roses, lui en boxer ! heureusement que personne ne nous voyait ! on a attendu qu'il fasse moins chaud et on s'est mis en plein soleil vers 18h. Je crois que j'ai bronzé un peu.

Et pour parfaire cet agréable WE, ce soir, après la douche, je me suis enduite des pieds à la tête d'huile de massage orientale aux épices, qui sent si bon et qui laisse la peau douce et satinée.

Demain, lundi, c'est mon premier vrai jour de vacances et l'arrivée de mes parents en fin d'après-midi.


Je sens mes ovaires qui travaillent. Je leur fais confiance, mais j'ai quand même hâte d'être mardi soir à l'écho pour voir où on en est. J'ai parfois de petites douleurs, des tiraillements, mais ça reste léger donc je pense que c'est tout à fait normal. J'ai parfois le bas-ventre un peu gonflé, mais globalement, je crois que je supporte bien le traitement, je n'ai pas eu d'effet secondaire. Mon ventre est à peu près normal, pas de bouffées de chaleur, pas de prise de poids, quelques très légères nausées les deux premiers jours après la piqure, et c'est tout.
Depuis hier, j'ai un peu plus mal lors de la piqure. Ca reste très supportable, mais ce soir j'avais une légère appréhension et j'ai dû m'y reprendre à deux fois pour piquer. Hier j'y suis allée franco, j'ai piqué un bon coup, et aujourd'hui j'ai un petit bleu, alors je voulais faire plus doucement, mais la peau a résisté... et j'ai dû recommencer. Ca m'a piqué un peu lorsque l'aiguille est rentrée, puis lorsque le produit a pénétré. Mais ça va, c'est gérable, et puis c'est tellement rapide...

A part ça, pas de prise de tête, pas d'angoisse, je vis au jour le jour sans vraiment réaliser ce qui nous attend. Je n'attends rien. J'envisage la suite, calmement. Un cycle naturel sans prise de tête, et à nouveau les piqures en septembre. Mes rêves se sont apaisés, d'ailleurs je ne m'en souviens pas. Je dors bien.
Je ne suis plus du tout surexcitée, je n'anticipe pas du tout et l'insémination me paraît loin encore, pourtant il y a de grande chances que dans une semaine, ce soit fait. Peut-être qu'à l'écho mardi soir, je réaliserai mieux les choses. Je suis prudente parce que je ne sais pas comment mon corps réagit à ce traitement, et peut-être que mardi mon gynéco me dira qu'on arrête tout. J10, c'est tard pour une première écho, j'aurais aimé en faire une à J7 pour avoir une première idée.
On verra !
En attendant, lundi soir on va en parler à mes parents, et j'espère que leur réaction sera à la hauteur de ce que j'attends. Juste un peu de spontanéité, ce serait super.