Sur la page d'accueil de mon blog, y a des pubs google pour la ménopause ! J'hallucine ! Il doit y avoir des mots clés que j'ai écrits, qui font penser que les lecteurs de mon blog peuvent être intéressés par les pubs sur la ménopause... désolée hein... je ne sais pas ce que j'ai écrit, peut-être le mot "hormones" ou un truc comme ça...

Bref...

Ce matin ma température était basse à nouveau : 36,2. Ca me rassure, c'est plus logique, le 36,7 d'hier était sûrement dû à la prise tardive (10h30 ! ben quoi, on a dit au réveil, je vais pas faire sonner mon réveil le WE NON ????).
Demain je vais chez le doc gy et je suis contente. J'ai hâte de regarder mes ovaires dans le petit écran, voir comment ils vivent la chose, s'ils sont pas traumatisés les pôôôôvres !
Le remplaçant de mon doc, la dernière fois, ne m'avait pas prescrit de gonadotrophine (l'hormone du déclenchement de l'ovulation). Mais mon doc à moi, je sais qu'il va me parler de déclenchement pour que le processus de stim soit complet, alors j'ai anticipé et je vais demain avant mon RV à la pharmacie chercher ma dose de gonadotrophine avec une ordonnance d'octobre dont je ne m'étais pas servi. J'ai même appelé la pharmacie ce soir pour être sure qu'ils l'avaient en stock car la dernière fois, j'ai dû la commander ! J'espère qu'ils voudront bien me la délivrer même avec ce délai. Mais comme ça, s'il considère que mes follicules sont mûrs, il peut me faire l'injection tout de suite. Bon sinon, il me fera une ordonnance et le lendemain matin je me ferai faire la piquouse par une infirmière, c'est pas grave.

Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça. D'un côté je me dis qu'il n'y a aucune raison que ça marche, c'est bien trop artificiel, et qu'il y a certainement un problème qu'on ne connaît pas encore et que ça n'est pas prêt de fonctionner... de l'autre, je me dis que si le problème, c'est uniquement mes mauvaises ovulations et mes ovaires un peu polykystiques, alors ça peut marcher. Et pourtant, je ne réalise pas du tout que c'est possible. Mais je sais qu'après l'ovu, je vais à nouveau y croire et cogiter et être à l'écoute du moindre signe. On se refait pas.

En attendant, même si vous ne vous en rendez pas compte, dans la journée je n'y pense pas. Presque pas du tout. Je mène ma petite vie tranquille de fille en couple qui va au boulot et c'est tout, totalement incapable de penser que j'essaie de faire un bébé. Totalement DE-TA-CHEE. Comme schyzophrène, une partie de moi le sait, l'autre ne le sait pas. Trop bizarre. Tant mieux, car même si je me pose des questions, ça reste technique et pas du tout affectif ou sentimental. Aucune émotion.

Sinon je suis fière de moi car je fais de la wii fit tous les jours en ce moment. Pas très longtemps, une demi-heure environ. Je commence toujours par le hoola-hoop, 3 minutes dans chaque sens, pour sculpter la taille et réaligner mon bassin (c'est pas moi, c'est le monsieur dans la wii qui me l'a dit). Puis, selon mon courage et ma forme, je fais quelques exercices de gym, ou de la boxe, ou alors simplement 1/4 d'heure de yoga mais ça me fait toujours un bien fou. Mais dans tous les cas, je fais à chaque fois 1 minute de gainage (j'espère passer à 90 sec bientôt mais c'est dur...) puis un mouvement du yoga pour muscler le bas du dos. Le tout en espérant arriver à me tenir un peu mieux petit à petit et à être mieux dans mon corps. Mais je mange toujours trop... aujourd'hui à 18h30 en rentrant, j'avais trop la dalle, j'ai mangé un gros morceau de mon excellent clafoutis aux abricots et au lait d'amande. Du coup au dîner, j'ai mangé un peu plus léger : 2 petites tomates, quelques radis nature (sans pain et sans beurre, je suis trop fière), une tranche de jambon et de la mangue. Pas de pain, juste un ptit bout de comté pour terminer parce que mon Tigre, y me faisait envie quand même.

Je vous raconte vraiment n'importe quoi. Vous zètes pas obligés de lire, hein...

Allez bonne nuit tout le monde.