après quelques jours d'absence de la blogosphère pour cause d'emploi du temps chargé, je vous fais partager mes dernières photos de fleurs, prises dans mon jardin et celui de ma maman.

P1050900



P1050902



P1060034



P1060038



P1060040



Depuis deux jours j'ai fini mes boîtes de clomid. J'ai pris deux comprimés pendant 5 jours. J'ai assez bien supporté le traitement mais avec quelques effets secondaires quand même, pas très agréables : quelques nausées légères, ventre gonflé, prise d'un kilo les premiers jours (mais je l'ai reperdu) alors que je mangeais normalement, et parfois quelques maux de tête et bouffées de chaleur. Le tout, assez léger, juste assez présent pour que je me fasse la remarque mais pas assez pour être vraiment mal, donc ça va. Je suis rassurée, j'appréhendais parce qu'en général je réagis très fort aux médicaments.

Ma température par contre, fait n'importe quoi, elle avait monté ce matin (à J9, donc beaucoup trop tôt), mais en même temps depuis quelques jours je la prends n'importe comment, à n'importe quelle heure.
D'une façon générale je me trouve plutôt zen et c'est très bien. Je ne me pose pas de question, je suis à la lettre les prescriptions du doc et je lui fais confiance. On verra comment mon corps réagit cette fois-ci. J'ai une écho prévue mardi soir, j'en saurai plus, et d'ici là, je n'y pense pas. Je n'ai pas du tout l'impression d'être dans un cycle d'essai, je suis totalement détachée de tout ça et je ne réalise pas du tout qu'on est dans une démarche active pour concevoir un bébé. C'est très bizarre. Je le sais, je fais tout pour, mais mon esprit est ailleurs. Ni triste, ni contente. On suit un processus, et c'est très rassurant de se raccrocher à des choses concrètes (des échos, des prises de sang) et non à des ressentis pour savoir où j'en suis. On fait des câlins régulièrement sans calculer -pour l'instant- et sans se prendre la tête, juste pour le plaisir et vraiment pas pour se reproduire, puisque le rapport fécondant devrait, si tout se passe bien, être programmé.

Je dis "si tout se passe bien" parce que j'ai un peu peur d'ovuler avant le déclenchement, comme ça c'était passé la première fois avec un seul comprimé. J'avais eu mon écho de contrôle à J12, et j'ai ovulé ce jour-là, le gygy ne l'a pas vu et m'a quand même fait un déclenchement qui n'a servi à rien.

Par contre, prendre des hormones, ça me traumatise un peu. J'essaie de ne pas y penser en me disant que j'ai pris la pilule pendant 10 ans sans trop me poser de question, mais je sens que mon corps est différent, que ça a des conséquences et j'ai l'impression d'un cycle totalement artificiel. Mais c'est pour la bonne cause, comme me le rappelle mon Tigre lorsque je râle (c'est à dire, tout le temps...). En même temps, c'est pas lui qui subit les conséquences physiologiques du traitement ! J'ai aussi eu l'impression que ça diminuait ma libido et que ça me rendait un peu irritable. Du coup, je m'énervais en disant que si je n'avais plus envie de faire des câlins avec ce traitement, c'était complètement stupide !
Mais bon, ça va mieux, j'ai arrêté de râler et j'ai recommencé à avoir envie de mon homme ! Demain je commence l'estreva et j'espère que la température sera redevenue normale, c'est beaucoup trop tôt pour ovuler il faut encore que mes ptits follicules grossissent tranquillou !

Une nouvelle semaine commence, assez chargée en émotion avec une réunion de bureau  mardi (va falloir que je prenne la parole beurk), une échographie, certainement des prises de sang et peut-être la piqure de déclenchement, et vendredi une journée de groupe de travail à la Direction Générale dans Paris. Heureusement j'y vais avec une collègue super sympa qui passera me prendre chez moi en voiture et on prend le RER ensemble. Rien qu'à l'idée de prendre le RER, ça me soule. Mais ça ne dure que 5 jours ! j'en profiterai peut-être pour aller au printemps essayer des jeans, j'ai toujours la flemme d'aller jusqu'à la capitale juste pour ça.

Bon courage à tous pour la semaine !