P1050910



P1050913



P1050916



P1050947



P1050953





P1050967



P1050982



P1050994



P1050995



P1060004



P1060020



Un très beau mariage.
Une magnifique journée d'été ensoleillée. Une grande fête remplie de familles heureuses et de mamies qui s'extasient devant le petit dernier. Plein d'enfants qui couraient partout. Des nourrissons dans leur landau. Des ventres ronds.

Les règles qui se sont invitées dès le matin... La déception qu'il ne faut pas montrer, la robe qu'il ne faut pas tacher...
C'était beau et c'était dur. Heureusement il y avait quand même pas mal de trentenaires comme nous sans enfant. HEUREUSEMENT qu'il y en a encore !!!


Ce matin, je commencé le clomid, deux comprimés. C'est la première fois que je le prends aussi dosé et j'appréhende un peu. En même temps je suis contente que ça bouge enfin, qu'on soit suivis, qu'on soit dans l'action et non plus passifs. Je n'y crois pas du tout pour ce cycle, je crois que ce traitement ne me convient pas parce qu'avec un comprimé j'avais déjà fait un kyste fonctionnel. Et l'Estreva, je ne crois pas que ça améliore ma glaire, à chaque cycle de clomid je remarque que j'en ai beaucoup moins que d'habitude et qu'elle est différente...
J'ai RV chez le gy mardi prochain. Je lui en parlerai, et puis on verra à l'écho si j'ai de beaux follicules et si on peut déclencher l'ovulation. Je vais me laisser porter et suivre à la lettre tout le processus sans me poser de questions. On verra bien.

Finalement ce mois-ci je n'ai pas été anéantie par l'arrivée des règles. Je n'ai pas versé une larme (même si j'ai failli, au mariage...). Ca m'a trop gonflé le discours du prêtre sur la bonne terre fertile et "vous verrez, si vous avez une bonne terre, vous récolterez beaucoup de fruits". Ben voyons. C'est si simple.
Mais sinon, j'ai bien géré, je suis fière de moi. J'ai toujours envie de rêver. Je ne suis pas démotivée comme d'habitude, j'ai pas envie de tout plaquer et de tout abandonner comme les dernières fois.
Par contre, je vois arriver les deux ans avec angoisse. J'essaie de ne pas y penser mais les mots résonnent dans ma tête. Stérilité. Je suis médicalement stérile, puisque la définition de ce mot c'est de ne pas être tombée enceinte au bout de deux ans de rapports réguliers sans contraception. (euh... une fausse couche, ça compte ???? ben oui, strictement parlant, j'ai été enceinte une fois, pendant 10 jours...).

Bon, stérile ou pas, je vais les faire ces gosses. Oui parce que j'en veux plusieurs hein. J'ai le droit d'être difficile non ? Des jumeaux, pourquoi pas, mais en tout cas je voudrais deux enfants...

En attendant, le thermomètre a repris sa place sur ma table de nuit (et ailleurs accessoirement tous les matins). Youpi.