P1050049Ca va un peu mieux ce soir.

Pourtant, la journée a très mal commencé. J'ai mis longtemps à sortir de la torpeur du sommeil lorsque le réveil a sonné, l'impression d'avoir dormi 2h. Puis la longue douche chaude m'a fait du bien.
Mais dans la voiture, je me suis sentie épuisée. Fatiguée, les yeux tellement gonflés que je voyais trouble, avec presque des étourdissements. Fatigue nerveuse, je pense. J'arrive au bureau, ça va, je suis accueillie par un coup de téléphone à 9h pile, mon manteau encore sur le dos, par un collègue d'une autre région qui a un problème que je dois tenter de résoudre, et là, j'ai subitement envie d'aller me recoucher. D'habitude, je fais le tour du bureau, je discute quelques minutes avec tout le monde, je bois un café, et seulement après je m'installe à mon bureau et j'ouvre ma messagerie. Là, non. Un bonjour rapide à tout le monde, et me voici vissée sur ma chaise avec envie d'aller me recoucher.
A 9h30, j'éternue et... une immense douleur m'envahit ! J'ai du mal à y croire tellement c'est violent, je viens de me coincer un nerf en faisant un faux mouvement, la douleur irradie du bas du crâne au bas de mon épaule. Je ne peux plus bouger la tête. Le téléphone resonne, je tente par réflexe de tendre le bras et je m'arrête net. Trop mal. Ca sonne, ça resonne et je finis par arriver à répondre d'une voix cadavérique !

J'ai tenu tant bien que mal jusqu'à midi parce que j'avais des choses importantes à finir, mais je suis rentrée chez moi après. J'ai dû recevoir des professionnels qui changent de localisation et avec lesquels on va travailler. J'ai fait un effort surhumain pour leur serrer la main et écouter ce qu'ils avaient à dire. Heureusement que mon collègue F. était là pour réagir, moi j'étais à la masse.

Je suis rentrée à la maison et, malgré la douleur (qui s'était quand même un peu calmée), j'ai vécu un moment fantastique : en attendant que monTigre se réveille (il a fait la nuit), je me cale dans le transat en plein soleil, je ferme les yeux... et malgré le bruit des avions (et oui parfois c'est pénible d'habiter près d'un aéroport...) je m'endors ! Je me suis juste assoupie mais ça m'a fait tellement de bien ! Juste avant de me réveiller je croyais que j'avais la tête sur un radiateur... euh non seulement en plein soleil qu'est-ce que c'était bon...

Vers 14h on s'est fait un bon repas LeTigre et moi, puis j'ai fait la sieste, la nuque bien calée sur un coussin, devant un reportage sur les requins sur France 5 !!! J'ai redormi une heure... Trop cool....

Malgré tout ça, même si ça va mieux, je suis toujours un peu triste. Et la fatigue physique ne m'aide pas à retrouver le moral. Mais je sais que je vais vite reprendre espoir.
Ce mois-ci j'ai décidé de finir ma plaquette de clomid + estreva. Mais parallèlement, je vais essayer d'aller très vite voir la nouvelle gynéco.

En attendant, j'ai RV demain chez l'ostéo ! C'est une femme, elle est à côté de chez moi à 15 minutes à pied, je l'ai eue au téléphone et elle m'a demandé pourquoi je venais. Je lui ai dit qu'on essayait de faire un bébé. Elle a eu l'air de dire que c'était pas facile comme cas... du coup j'appréhende un peu... on verra, si je n'ai pas un bon feeling je retournerai à Paris voir celui chez qui j'ai déjà été.
Je vous raconterai. Je suis contente de recommencer à avoir une démarche active.