Toute la journée à psychotter. Hier soir je vous disais que j'étais sereine, mais aujourd'hui ça n'a pas été le cas ! Stressée toute la journée, en proie à des sentiments contradictoires toutes les cinq minutes : "les règles arrivent" (et je file aux toilettes faire du scrutage de culotte et de PQ), et "et si c'était la bonne, cette fois ?" et là, les yeux dans le vague, je rêve... mais ça ne dure pas...

Vous l'aurez compris, elles n'ont pas encore débarqué mais c'est normal, j'ai recompté et si j'ai ovulé le 24 mars (c'est sûr que c'est au plus tard le 24 mars, mais c'est peut-être le 23), ça fait 14 DPO aujourd'hui, donc règles demain. J'aurais pensé avoir quelques traces dès aujourd'hui, mais ça arrivera peut-être tout d'un coup demain.

Finalement je ne peux pas m'empêcher d'y croire encore un peu, c'est dur, ces heures d'angoisse et d'attente, j'en peux plus. Vivre ça tous les mois, c'est épuisant. Comme si j'attendais les résultats d'un concours qui va changer ma vie. J'angoisse. Je n'arrive plus trop à garder mon calme.

Ce soir j'ai refait de la peinture (on a presque fini la deuxième couche de la chambre n°3), et ça m'a aidée à ne pas y penser. Ca fait du bien d'avoir l'esprit et le corps occupés à autre chose. Toute la journée au boulot, je ne suis pas arrivée à me concentrer, je ne pensais qu'à ça, ça m'a énervée de ne pas être capable d'oublier ce verdict mensuel qui est toujours le même. Pourquoi m'imposer ça alors qu'il n'y a aucun suspense ??? parce qu'objectivement, raisonnablement, il y a chaque mois quelques chances pour que ce soit la bonne.

Au fait, j'ai relu ce que j'écrivais en 2008 et ça m'a un peu rassurée : je m'en souvenais plus mais en fait, on a utilisé des préservatifs jusqu'à fin juillet 2008. Ca ne change rien, mais dans ma tête les deux ans d'essai sont repoussés de quelques mois car j'avais calculé le nombre de cycles d'essais depuis mon arrêt pilule fin mai. Je gagne deux mois. C'est rien du tout mais dans ma tête ça me fait du bien de me dire qu'on en est plutôt à C18 ou 19 et non C21.
Dès demain si j'ai mes règles, j'appelle la nouvelle gynéco, j'ai hâte d'avoir un nouvel avis, et pourquoi pas un nouveau traitement. Je retournerai aussi chez l'ostéo. Peut-être pas le même parce que c'est un peu fatiguant d'aller à Paris et d'attendre 2 mois pour avoir un RV. Il y en a deux juste à côté de chez moi, je vais tester. Si je n'ai pas un bon feeling, je retournerai voir le premier.

J'ai mal au ventre, je les sens, elles arrivent. J'ai envie de courir aux toilettes pour vérifier mais ça ne sert à rien. Rester zen. C'est si difficile de garder mon calme. Pourtant je me répète que tout est joué, que mes pensées et mon stress n'y changeront rien et que si elles doivent arriver, elles arriveront, à force de stresser je vais finir par les retarder et m'imaginer encore plus de choses.

Allez, à demain..........