Pour ce mois-ci, j'ai aucun espoir.

Je commence à m'habituer à ces ovulations pourries, cette température qui monte mais pas assez, les câlins qui de toutes façons ne servent à rien tant que je n'ai pas des ovules de bonne qualité. Je ne suis pas désespérée pour autant, mais je commence à réaliser que ça ne sert à rien d'espérer tant qu'on ne fait rien pour améliorer ma fertilité. C'est inutile de se mettre des oeillères et de se dire très fort qu'un miracle va se produire. Je dis pas que c'est impossible, hein, on ne sait jamais, une bonne ovu parmi 20 pourries, un câlin au bon moment, ça peut suffire mais on ne peut pas compter seulement sur cette hypothétique chance.
Déjà, avec l'homéopathie, on verra mais je ne sais pas si ça suffira. Si mon problème vient de ma phase lutéale, alors ça peut aider, mais si ce sont les ovules qui sont mauvais, ça ne changera rien. Et ça m'énerve qu'aucun gynéco ne m'ait prescrit d'analyse hormonale de milieu de cycle. Ils se sont basés sur ma prise de sang en début de cycle qui était normale, mais si les hormones de l'ovulation ne sont pas suffisants, on ne le sait pas pour l'instant...
Mon RV chez l'ostéo la semaine prochaine me donne pas mal d'espoir. Même si je n'attends pas de miracle, encore une fois, et que je ne pense pas qu'en une séance il puisse tout résoudre, je crois que ça ne peut que m'aider. Déjà il va libérer, peut-être, certaines tensions physiques au niveau du ventre, redonner un peu de mobilité à mes organes, et, peut-être, d'après les témoignages que j'ai lus, agir au niveau de l'hypophyse (la glande qui sécrète les hormones d'ovulation).
Par contre, je suis deg parce que je serai en fin de cycle, et il paraît qu'il ne peut pas faire trop de manipulations en fin de cycle, il vaut mieux les faire au début. Et vu l'attente qu'il y a au niveau des RV, si ça se trouve je le reverrai seulement dans deux mois... j'espère que s'il me donne un autre RV, ce sera pour le début du prochain cycle, même en pleine journée je pourrais me libérer...

Donc voilà, pas vraiment de baisse de moral mais pas trop d'espoir non plus. Je crois que ce sera encore long avant que tout ça fasse son effet. Mais pour le gynéco, je crois que je vais y aller dans peu de temps. Pour l'instant je vais aller en voir une classique, comme je déménage et que je ne suis pas trop satisfaite de celui que j'ai vu jusque là, je vais en voir une autre, tout près de là où on va habiter, dont une copine m'a dit du bien. De toutes façons ce sera juste pour avoir un suivi classique et me faire prescrire les prises de sang. Si elle ne comprend toujours pas pourquoi ça marche pas, j'irai voir un spécialiste de l'infertilité mais j'ai du mal à faire cette démarche. Pour l'instant j'ai l'impression de ne même pas avoir fait tous les tests "classiques" et que, quand mon ancien gynéco me dit que tout va bien, il est allé un peu vite en besogne. C'est peut-être le cas, mais je voudrais en être sure et arrêter d'avoir ces doutes.

Bref... pour ce mois-ci, en tout cas, avec 36.7 en température haute, j'ai aucun espoir. Il me reste plus qu'un cycle pour espérer un bébé en 2010... mais ça finalement je m'en fous... peu importe la date, le mois de naissance, au début j'y pensais beaucoup et plus maintenant. J'espère quand même être enceinte en 2010... mais même ça je ne peux plus en être sure, j'avais déjà le même espoir en 2009 et si en début d'année on m'avait dit qu'un an plus tard, j'en serai toujours au même point, j'aurais jamais pu y croire... je me souviens m'être dit en février 2009, que je serais très certainement enceinte pour l'été... pendant nos vacances en corse... résultat, même pour l'été 2010, j'y crois plus...