Toujours pas de trace des règles. Pas de mal de ventre, rien.

Hier j'ai encore été un peu écoeurée, mais c'est bizarre, c'est que l'après-midi et le soir. J'ai été au sport, et j'ai eu mal aux seins au début : les tétons qui brûlent avec le frottement des vêtements et je les sentais lourds, malgré le soutien-gorge de sport et le débardeur avec brassière intégrée. Et puis c'est passé, j'ai pu faire ma séance de bodyattack normalement. Par contre j'ai eu presque des nausées au début, pendant l'échauffement, lors des premiers mouvements, et puis ça aussi, c'est passé.

Le soir, en rentrant du sport, j'avais une fringale, il fallait absolument que je mange un bout de pain avant ma douche, impossible d'attendre un quart d'heure ! et après le dîner, encore écoeurée, au coucher aussi, et au réveil aussi, mais juste quelques secondes.

Depuis, plus rien. Alors peut-être que c'est mauvais signe. J'ai toujours des tiraillements à certains moments, mais sinon je ne ressens pas grand chose. J'ai toujours beaucoup de pertes transparentes, liquides, qui me donnent l'impression que les règles arrivent.

Je commence à y croire sérieusement.

J'hésite à faire un test demain matin. Pour être fixée et arrêter de cogiter. Bon si c'est négatif je vais être vraiment déprimée, mais de toutes façons si c'est négatif je serai déprimée tôt ou tard quand les règles vont se pointer. Et puis ma soeur et ma mère passent le WE avec nous, elles sont au courant de tous nos essais et je ne sais pas si je vais gérer tout le WE de les avoir avec moi et de leur dire que j'ai quelques jours de retard, qu'elles se fassent des films avec moi etc... peut-être que c'est mieux d'être fixée avant...

Et en même temps, je pourrais bien attendre lundi matin, comme ça si jamais c'est une bonne nouvelle, on en profitera tous les deux avant de mettre notre famille au courant... Bref j'hésite....

Si je fais le test demain, bien sûr je mettrai un post, quelque soit le résultat. Si je décide d'attendre lundi, je n'écrirai plus jusqu'à ce que mes règles arrivent, ou alors jusqu'à lundi... parce que je n'aurai rien de nouveau à dire et que j'essaierai de ne plus y penser...