V. et moi, on est de gros asociaux. La seule chose qu'on aime, c'est rester chez nous, tous les deux, et voir personne. Bien sûr comme tout le monde, on sort de temps en temps, on voit nos amis, mais ce qui est hallucinant, c'est qu'on doit toujours se forcer. Bon, en général, on est quand même contents après coup, mais pour nous ce n'est vraiment pas une démarche naturelle.

On aime bien partir en vacances, mais tous les deux, ou alors avec notre famille, pour des vacances tranquilles. On n'est pas du tout du genre à partir à l'aventure, ni à partir avec plein d'amis pour faire la fête.

Hier soir on a été chez un couple d'amis avec un autre couple, on était 6 à table et moi je ne les connaissais que très peu, du coup je n'avais vraiment pas envie d'y aller. Et puis finalement, ça s'est bien passé mais au milieu du repas j'avais envie de partir. Je ne suis pas toujours à l'aise avec les gens et parfois j'aimerais mieux être transparente, inexistente, observer, être là mais sans qu'on me parle. Ca ne me fait pas ça avec tout le monde, il y a des gens avec qui je suis à l'aise quand même, mais à certains moments je perds toute confiance en moi et je n'ai alors qu'une envie : rentrer chez moi et ne parler à personne.

En ce moment on est en vacances, on fait quand même certaines choses, on voit un peu de monde mais il faut toujours qu'on se force. Par exemple hier soir, ma tante m'a appelée car mes cousins étaient chez elle, elle me proposait de passer aujourd'hui dans l'après-midi. J'adore ma tante et mes cousins, qui sont plus jeunes que moi et que je n'avais pas vus depuis longtemps, mais malgré ça je n'avais pas envie. Ca a été une corvée. Il faut raconter sa vie, son boulot, faire la conversation et, alors que c'est ma famille, je ne suis pas très à l'aise. J'ai été soulagée en rentrant à la maison. Quant à V., c'est encore plus simple, il n'a pas voulu venir (il n'aime pas trop mon oncle, et c'est vrai qu'il est spécial, je ne peux pas lui en vouloir).

Mais lui au moins, il assume. Et je ne sais pas s'il a raison. Moi je me force, parfois je suis contente et d'autres fois non, lui il n'a pas envie, il n'y va pas. Et j'ai pris le parti de ne pas l'obliger et de ne pas lui en vouloir. C'est chacun sa vie, chacun fait ce qu'il veut on doit rester autonome l'un envers l'autre. Mon cousin a proposé un après-midi "famille" dans deux semaines, pour réunir les cousins vivant en région parisienne, et mon oncle et ma tante. On sort déjà le soir-même dîner chez un couple d'amis, du coup on n'a pas envie d'y aller. Moi j'ai quand même fini par dire oui parce qu'il était très difficile de trouver une autre date, mais je regrette déjà et je sais que ça va me souler...

Et puis tout à l'heure, une copine m'a dit qu'ils organisaient un anniversaire surprise pour un copain, moi je serai à Toulouse donc je ne peux pas, mais sinon je crois que j'aurais dit non quand même ! j'aime pas ce genre de choses, je ne sais pas pourquoi... C'est fou quand même ????

En tout cas on est tous les deux pareils, et on a décidé d'assumer et de ne plus se forcer. Savoir dire non, et faire simplement ce qu'on a envie sans se demander si c'est bien ou non...