J'avais dit que j'appellerai mon gyneco pour lui parler des résultats de mon test de Hühner, et je ne l'ai toujours pas fait. Je n'aime pas trop appeler les médecins, je les imagine essayer de se souvenir de qui je suis au milieu d'une consultation... par contre je vais peut-être appeler le médecin du labo qui est spécialiste de la PMA pour lui demander conseil. De toutes façons très bientôt, une fois qu'on aura tous les résultats d'examens, je retournerai voir mon gynéco donc j'aurai aussi son avis.

En attendant, je n'y pense plus trop parce que je suis certaine maintenant qu'ayant été fait en période non ovulatoire, le test n'est pas fiable du tout. Je me suis pas mal documentée sur cette histoire de glaire acide parce que ça me travaillait, et j'ai lu plein de choses qui me font dire que je n'ai peut-être aucun problème. Par exemple, j'ai lu que le ph normal de la glaire pour une femme pubère non ménauposée est entre 4,5 et 5,5. Je suis donc en plein dedans, même plutôt proche de la limite haute (donc moins acide) puisque la mienne est à 5,3. Cette acidité varie énormément dans le cycle, elle peut même varier en quelques heures lors d'un rapport sexuel pour atteindre la neutralité (6,5-7). Il est tout à fait normal que la glaire soit acide hors période d'ovulation car son rôle est alors de tuer les spermatozoïdes et toutes les formes de bactéries pour éviter les infections. C'est donc tout à fait normal si en période non ovulatoire les spermatozoïdes sont retrouvés tous morts dans la glaire.

Voilà comment internet m'a remonté le moral ! Alors si tout le monde dit qu'il faut se méfier de ce qu'on lit sur internet, moi je ne suis pas d'accord : quand on cherche des réponses précises à des questions précises, on trouve !

J'attends bien sûr quand même l'avis des médecins mais je pense que leur réaction sera simplement de me dire de refaire le test en période d'ovulation. Ca ne m'aide pas trop, car avec mes cycles irréguliers c'est quasi impossible de prévoir ma date d'ovulation. Par contre, ce que je pensais faire, c'est lorsque je sens que l'ovulation est imminente (je le sens la veille et le jour même en général), je prends RV pour faire le test immédiatement, et tant pis pour les 3 jours d'abstinence, même si le sperme est moins riche au moins ma glaire pourra être étudiée dans les conditions idéales. Et comme l'autre fois j'ai oublié mon ordonnance, j'ai payé le test, je peux très bien utiliser mon ordonnance pour refaire le test dès ce mois-ci, si j'ai envie. Je le ferai peut-être.

J'ai trouvé aussi une autre possibilité pour vérifier l'acidité de la glaire : le papier ph. Ce sont de petites bandes de papier sur lesquelles on applique la glaire et qui mesurent son ph. Ca me servirait peut-être à me rassurer si besoin, mais je ne sais pas où en trouver.

Et puis de toutes façons, pour l'instant, je préfère ne pas trop y penser, continuer comme si je n'avais jamais entendu parler de toutes ces questions et on verra bien ! En attendant je mange beaucoup de fruits et légumes, moins de laitages et moins de viande et je bois beaucoup d'eau de Vichy, tout ça pour essayer de respecter l'équilibre acido-basique du corps. Dans tous les cas ça ne peut pas être néfaste.

Mais du coup, lorsque je reste à la maison comme en ce moment, je dois déployer beaucoup d'imagination pour cuisiner les légumes pour que les repas restent un plaisir ! pas question de les manger simplement à la vapeur, je ne suis pas au régime minceur, je les cuisine pour qu'on se fasse plaisir ! Je fais beaucoup de soupes par exemple, en variant à chaque fois les légumes que je mets dedans. Et je mange aussi beaucoup de fruits, à chaque repas et en cas de petit creux. Je suis vraiment contente de cette nouvelle façon de manger car je me sens plus en forme et la digestion est plus facile, je me sens moins lourde en fin de repas même si je mange copieusement.

Bon allez, faut que j'aille cuisiner... V. ne va pas tarder à se lever car il doit m'emmener à l'hystero à 14h30 !