Je suis à J29, et je suis sure maintenant d'avoir ovulé le 5 février, soit à J12.
C'est la première fois que j'ai eu ce symptôme-là : un petit saignement juste après un rapport.
Sur le moment, j'ai stressé je ne comprenais pas du tout ce saignement très léger, juste quelques gouttes, qui ne s'est pas répété depuis.
Alors je me suis renseignée sur internet, et j'ai lu que ça pouvait être le "spotting". Je ne connaissais pas du tout ce terme avant, et ça correspondrait à une chute brutale des hormones le jour de l'ovulation, ça peut arriver lors d'ovulations importantes. Du coup, bien sûr, j'étais trop contente. Ca voulait dire, d'une part, que mon cycle allait être court (super bonne nouvelle pour moi qui ai parfois des cycles de 40 jours...), et d'autre part, que mon ovulation était importante et que je multipliais donc les bonnes conditions pour tomber enceinte !

Et puis aussi, parce que ce saignement a eu lieu après un rapport, donc... on a eu un rapport au bon moment ! (même si... hum... ce n'était pas dans une position très propice à la fécondation... bon bref je vais pas vous donner de détails...).

4-5 jours plus tard, j'ai eu de grosses douleurs dans le bas-ventre, qui ressemblaient à des douleurs de règles mais en plus intenses. Parfois obligée de m'arrêter dans ce que je faisais en me tenant le ventre tellement c'était intense, mais plutôt une sensation de tension qu'une douleur. Ca a duré deux jours et puis c'est parti aussi brusquement. Sur le moment je ne savais pas du tout ce que ça pouvait être, je n'ai jamais eu ces douleurs en milieu de cycle. Mais depuis quelques jours, je sais que ça coïncide avec la date de la nidation s'il y a eu fécondation car, encore une fois, j'ai lu sur internet que la nidation avait lieu 4-5 jours après la fécondation.

La semaine dernière, j'ai eu quelques jours de fatigue insurmontable. Une lassitude, une fatigue physique très présente toute la journée alors que je dormais bien et autant que d'habitude. Au boulot je traînais des pieds, la montée d'escaliers me paraissait une épreuve terrible, j'appréhendais chaque fois que je devais me lever de ma chaise ! Ca a duré 3 ou 4 jours mais ça a aussi coïncidé avec une charge de travail très importante, donc je ne me suis pas posé trop de questions.

Cette semaine, mercredi et jeudi, je suis allée à la salle de sport pour un cours de body Attack et un de body Combat, et les deux fois j'ai été incapable de rester jusqu'au bout du cours alors que d'habitude j'ai la pêche et que ça me fait beaucoup de bien. Là je me sentais trop fatiguée, pas d'énergie, essoufflée au moindre mouvement, impossible de sautiller sur place comme il aurait fallu...

Jeudi, soit à J26, j'ai eu très mal aux seins toute la journée. Des tiraillements sur les côtés des seins très violents, mais qui n'ont duré qu'une journée. En même temps, j'avais mal dans le bas-ventre comme si j'allais avoir mes règles, avec un léger mal de tête, exactement comme un premier jour de règles. Du coup je me suis dit que j'allais les avoir au plus tard le lendemain. J'avais calculé qu'en ayant ovulé à J12, je devais avoir un cycle de 26 ou 27 jours, donc ça coïncidait complètement, et j'étais super contente d'avoir enfin un cycle court ! Jusque là j'avais pensé éventuellement que je pouvais être enceinte, et puis du coup je me suis dit que non, que j'allais avoir mes règles. Le soir, juste avant de me coucher, j'ai eu une très légère perte à peine colorée de brun. C'est le premier signe que mes règles arrivent, d'habitude. Donc j'étais sûre de les avoir le lendemain.

Au réveil, donc à J27, vendredi, je ne les avais pas encore. Tout au long de la journée je les ai attendu de pied ferme, et j'ai eu ces petites pertes brunes en petite quantité. Puis plus rien de toute la journée.

Hier, J28, toujours les mêmes petites pertes brunes, un tout petit peu plus que la veille, mais à peine de quoi salire un protège-slip. J'ai commencé à me poser des questions, et puis en allant faire les courses j'ai commencé à avoir des tiraillements dans le bas-ventre.

Des tiraillements et puis aussi des chatouillis, comme si mon ventre me grattait de l'intérieur, entre le nombril et le pubis, et au niveau de l'aine, en continu. Depuis, ça ne me quitte pas, et je n'ai toujours pas mes règles. Toujours ces petits tiraillements aujourd'hui, mais j'ai l'impression que c'est plus léger qu'hier.

Sinon, rien d'autre, aucun symptôme. Vendredi j'ai eu l'impression que mes seins avaient un peu gonflé, mais depuis je les regarde et les trouve comme d'habitude. Alors comment savoir si je psychotte ou si ce sont des signes ?

Depuis hier soir, je crois que je suis enceinte. Jusque là je ne faisais que l'espérer sans trop y croire, mais depuis hier j'y crois de plus en plus. C'est trop bizarre ces tiraillement-chatouillis, j'ai l'impression qu'il se passe vraiment quelque chose là-dedans.

J'ai un test de grossesse dans mon placard, et je n'ose pas le faire. Je sais que je pourrais dès maintenant et qu'il serait fiable, mais j'ai la trouille. La trouille de m'être plantée, encore. La trouille d'être encore déçue. Une fois de plus. Et d'avoir mes règles quelques heures après. En même temps je serais fixée. Je crois que je le ferai dans quelques jours, au plus tard samedi prochain.

Je n'ai pas trop envie de le faire un jour où je vais bosser, car ça va me faire cogiter, quelque soit le résultat d'ailleurs, mais peut-être la curiosité et l'impatience seront-elles plus fortes. Et puis peut-être que d'ici là, j'aurai commencé à avoir d'autres signes, des nausées par exemple. Je ne sais pas quand elles peuvent commencer à apparaître.

Et puis peut-être que je n'en aurai pas, même si je suis enceinte. Toutes les femmes n'ont pas les mêmes signes, je ne les aurai peut-être pas tous.

C'est bizarre comme je commence à être convaincue. J'ai tellement envie d'y croire. Je vais être tellement déçue si ce n'est pas le cas.

En tout cas si comme moi vos essais bébés commencent à durer et que vous avez des cycles longs, je vous conseille vivement l'huile d'onagre, ça marche trop bien. J'ai senti tout de suite une différence. J'en ai pris deux gélules dès le premier jour des règles, et je ne l'ai arrêté qu'il y a quelques jours. Je suis passée d'un cycle de 40 jours à un cycle de 27 et peut-être enceinte ! Si c'est ça MERCI l'huile d'onagre, c'est GENIAL !

En plus, si je suis enceinte, ça veut dire que la fécondation a eu lieu le jour de l'anniversaire de V. C'est puissant quand même.

J'essaie de ne pas trop me faire de films mais je sais que vous me comprenez, pour celles qui sont dans mon cas, on ne peut pas ne pas y penser.